La pomme cannelle de Chi Lang offre une saveur sans égal et sa taille est plus grande que celle des autres régions. Photo: VNA/CVN

Hanoi (VNA) - Quand on parle de la pomme cannelle au Vietnam, on ne peut omettre de citer les deux plus grandes régions qui la cultivent: celle de la province de Tây Ninh (Sud) et l’autre dans la province de Lang Son (Nord). Petit tour sur les cultures du Nord.

Des dizaines de milliers de visiteurs et commerçants se sont rendus à la deuxième édition de la Fête de la pomme cannelle organisée dans le district de Chi Lang, province de Lang Son (Nord), le week-end des 18 et 19 août. Un événement visant à promouvoir la valeur économique ainsi que le commerce de la pomme cannelle de la région.

D’après Ly Vinh Quang, vice-président du Comité populaire de la province de Lang Son, chef du comité d’organisation de la Fête, la saison de récolte de ce fruit va de juillet à septembre. Outre la province de Tây Ninh au Sud, Lang Son compte la plus vaste région de cultures au Nord.

"Pour la saison de récolte 2018, environ 2.800 ha de cultures donnent des fruits", estime Lê Thi Thanh Nhàn, directrice du Service provincial de l’agriculture et du développement rural. Selon les prévisions dudit Service, cette année, le volume de fruits de toute province pourrait atteindre 30.000 à 32.000 tonnes pour une valeur de près de 1.000 milliards de dôngs de chiffres d’affaires, soit en hausse de 150-200 milliards de dôngs par rapport à l’an dernier.

Vers les normes de la bonne pratique agricole

Chi Lang et Huu Lung, au sud de la province, sont deux districts ayant le plus de plantations. Le district de Chi Lang récolte en moyenne chaque année au moins 15.000 tonnes de fruits. Huu Lung, pour sa part, en donne plus de 13.000 tonnes.

En vue d’augmenter la valeur économique de ce fruit, Lang Son a orienté les cultivateurs vers l’application des normes de la bonne pratique agricole (GAP) dans la culture, permettant une production propre avec une utilisation moindre d’herbicides. En même temps, les autorités locales s’intensifient depuis deux ans à la promotion commerciale du fruit en dehors de la province ainsi qu’à sa labellisation pour aider les cultivateurs à trouver davantage de débouchés d’écoulement stables.

Actuellement, environ 60% de la production sont exportés vers la Chine. La pomme cannelle de Chi Lang vise aussi les marchés plus exigeants comme le Japon, la République de Corée et l’Australie notamment.

Après la Fête de la pomme cannelle organisée à Lang Son, la province, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, organisera à Hanoï, la Semaine de la pomme cannelle de Lang Son du 22 au 28 août. Concrètement, elle prendra place au Centre des foires-expositions au 489, rue Hoàng Quôc Viêt, arrondissement de Câu Giây. L’événement présentera aux habitants de la capitale les fameuses pommes cannelles de Chi Lang, cultivées selon les normes VietGAP et GlobalGAP.

Selon le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, la pomme cannelle du Vietnam est classée dans la liste des 50 spécialités fruitières les plus savoureuses du pays. Avec la pomme cannelle de Bà Den de la province de Tây Ninh, celle de Chi Lang, déposée en 2011 au Département de la propriété intellectuelle, s’est construit une réputation au niveau national. -CVN/VNA