Hanoï (VNA) - L'ancien vice-ministre de la Santé Truong Quoc Cuong a vu sa peine réduite de quatre ans à trois ans pour avoir fait preuve d'un "Manque de responsabilité causant de graves conséquences" dans le commerce de médicaments contrefaits étiquetés Health 2000 Canada.

L'ancien vice-ministre de la Sante voit sa peine reduite hinh anh 1Photo : VNA

Lors de l'appel du 30 septembre, les juges du Tribunal populaire de Hanoï ont expliqué leur décision sur le fait que Truong Quoc Cuong avait payé 500 millions de dongs pour remédier aux conséquences. Alors qu'il travaillait dans le secteur médical, il a reçu plus de 50 certificats de mérite et d'ordre. Au cours de l'enquête, il a également avoué et s'est repenti.

Pham Anh Kiet, ancien directeur général de la Compagnie de la pharmacie Saigon (Saigon Pharmaceutical Company), a également vu sa peine réduite d'un an à 16 ans pour commerce de faux médicaments.

Le tribunal a confirmé les peines d'autres accusés qui ont été condamnés à des peines allant de 2 à 16 ans.

Selon l’acte d’accusation du Parquet populaire suprême, Truong Quoc Cuong, lorsqu’il était directeur de l’Administration des médicaments du Vietnam, n’avait pas effectué correctement ni pleinement rempli ses responsabilités assignées, avait fait preuve de manque de supervision et de contrôle des activités du groupe d’experts et de la section permanente pour l'enregistrement des médicaments, en acceptant la délivrance de numéros d'enregistrement de médicaments alors que les demandes n'étaient pas admissibles à la délivrance.

En conséquence, six médicaments contrefaits étiquetés Health 2000 avaient été importés et utilisés au Vietnam, pour une valeur de plus de 148 milliards de dongs. Bien qu’il ait reçu beaucoup d'informations selon lesquelles l’origine des médicaments Health 2000 Canana était inconnue, Truong Quoc Cuong n'avait pas ordonné la fin de la vente et le retrait de ces médicaments.

En conséquence, après le 21 novembre 2014, quatre médicaments contrefaits étiquetés Health 2000 Canada étaient toujours fournis aux unités commerciales pharmaceutiques et aux établissements médicaux pour la vente et l'utilisation pour le traitement de patients, d'une valeur de plus de 3,7 milliards de dongs.-VNA

source