Séance de présentation du concours d'écriture des nouvelles sur la femme "La moitié du monde", le 22 décembre à Hô Chi Minh-Ville.

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le 22 décembre, la Maison d’édition de la culture a lancé son concours de nouvelles sur le thème de la femme, "La moitié du monde", afin de rechercher des œuvres écrites par et sur les femmes, exprimant l’affection et vantant le travail de celles-ci ainsi que l’égalité des sexes.

Le concours a reçu un financement du projet LiBeratupreis (prix organisé par l’Association de la promotion de la littérature asiatique, africaine et latino-américaine (Association Litprom) visant à rendre hommage aux écrivaines de Littérature hors du monde occidental (Asie, Afrique, Amérique latine et pays arabes).

Le gagnant du prix et son ouvrage seront présents à la Foire internationale du livre de Francfort (Allemagne),  la plus grande foire aux livres au monde. C’est actuellement le seul prix littéraire international décerné aux femmes écrivaines du Sud. En 2018, l'écrivaine vietnamienne Nguyên Ngoc Tu a reçu le prix LiBeratupreis et est devenue l’ambassadrice de la communauté de l'écriture féminine au Vietnam.

Partageant l'idée d'organiser ce concours, l'écrivaine Nguyên Ngoc Tu a déclaré qu'avec les 6.000 euros reçus du Prix LiBeratupreis 2018, elle a pensé à de nombreuses options pour pouvoir faire les choses les plus utiles pour les femmes écrivaines. Donc, près de 2.000 euros ont notamment été utilisés pour financer deux bibliothèques pour deux écoles spécialisées, qui pourraient constituer le point de départ de futurs écrivains, et le reste pour le prix du concours littéraire d’écriture sur les femmes.

Susciter un intérêt croissant pour les femmes

"Au lieu d'aider seulement quelques écrivaines qui vivent dans des conditions difficiles, un concours littéraire sur les femmes créera plus de diffusion en incitant de nombreux auteurs à écrire sur leur mère, sur elle et sur d’autres femmes. La publication de livres après le concours, contribuera à diffuser de bonnes œuvres sur les femmes et à susciter un intérêt croissant pour les femmes dans toute la société", a déclaré l’écrivaine Nguyên Ngoc Tu.

Le concours 2019 est ouvert à tous les citoyens vietnamiens du pays et de l'étranger. Il s’agit de la rédaction de nouvelles (donc pas de longues histoires ni de romans ou de poèmes). Ces nouvelles devront être inédites (aucune publication dans quelconque média, blog ou réseau social avant la fin du concours).

La nouvelle est à rédiger en vietnamien, sur format papier ou sur un fichier word. Elle est à envoyer à la Maison d'édition de la culture de Hô Chi Minh-Ville (No88-90 Ky Con, 1er arrondissement, Hô Chi Minh-Ville) ou par courrier électronique: http://truyenduthinxbvhvn@gmail.com jusqu’au 22 août 2019.

En plus des récompenses principales, qui seront attribuées à l'occasion de la Journée de la femme vietnamienne (20 octobre) 2019, le comité d'organisation décernera également des prix aux lecteurs les plus plébiscités chaque mois sur la page Facebook de l'événement: http://www.facebook.com/truyenngannxbvhvn. -CVN/VNA