Hanoi (VNA) - Les entreprises publiques ont désengagé 1.469 milliards de dôngs (plus de 64,3 millions de dollars) de fonds étatiques de leur capital, et récupéré 3.973 milliards de dôngs (174 millions de dollars) durant les cinq premiers mois de cette année, a fait savoir le ministère des Finances.

Le Vietnam considère 2018 comme une année charnière pour la réussite du plan d’actionnarisation des entreprises publiques et de retrait des fonds étatiques approuvé par le chef du gouvernement, avec le désengagement de l’Etat dans le capital de 181 entreprises publiques.

La compagnie des produits laitiers du Vietnam (Vinamilk) est rentable après l'actionnarisation. Photo: VNA

Le ministère a déclaré que selon le plan approuvé par le Premier ministre dans la lettre officielle n°991/TTg-DMDN en date du 10 juillet 2017, au moins 85 entreprises, dont 21 prévues en 2017 et 64 en 2018, devront achever leur actionnarisation en 2018.

Cependant, à la fin mai, seulement cinq entreprises ont été actionnarisées, dont une seule prévue dans la liste des entreprises publiques devant achever leur actionnarisation au titre de la lettre officielle n°991/TTg-DMDN.

En 2017, 11 entreprises publiques ont retiré les parts de l’Etat de leur capital, les autres ne respectant pas leurs feuilles de route et les délais fixés, a fait remarquer le ministère des Finances. Ce bilan porte à 12 le nombre des entreprises publiques à avoir effectué une telle opération.

Le processus d’actionnarisation des entreprises est trop lent et risque de ne pas atteindre le nombre des entreprises actionnarisées prévues la lettre officielle n°991/TTg-DMDN approuvant la liste des entreprises publiques devant achever leur actionnarisation suivant chaque année durant la période 2017-2020, a-t-elle poursuivi.

Dans son rapport sur l’actionnarisation des entreprises publiques, le ministre des Finances Dinh Tiên Dung a informé le 28 mai devant l’Assemblée nationale que sur la période 2011-2016, 571 entreprises publiques avaient été actionnarisées, pour une valeur totale des fonds étatiques de 214.000 milliards de dôngs. 

Sur ce total, 73.000 milliards de dôngs ont été estimés à la vente au grand public. En réalité, seulement 43.000 milliards de dôngs ont été vendus. Le taux des fonds étatiques retiré représente seulement 3% du montant des fonds des entreprises étatiques recensées fin 2016 ; il est estimé à 1.398.000 milliards de dôngs.

En 2017, 69 entreprises ont été transformées en compagnies par actions, représentant une valeur totale des fonds étatiques de 160.000 milliards de dôngs. Sur ce total, 75.000 milliards de dôngs sont prévus à la vente au grand public. Durant le premier semestre de l’année, 21 entreprises ont réalisé l’IPO (première émission des actions sur la Bourse) et empoché 5.000 milliards de dôngs. 

En outre, le retrait des fonds étatiques a atteint 9.000 milliards de dôngs en 2017. Au total, le retrait et l’actionnarisation des fonds étatiques totalise 14.000 milliards de dôngs en 2017, représentant 1% du montant des fonds des entreprises étatiques vers fin 2016.

Ainsi, entre 2011 et 2017, le taux de retrait des fonds et d’actionnarisation des entreprises publiques s’élève à 7,5% de la valeur totale des fonds des entreprises étatiques recensée fin 2016.   

Selon le ministre des Finances, le plus grand obstacle freinant l’actionnarisation des entreprises publiques sont les embarras concernant le plan d’utilisation du parc foncier entre les entreprises et les autorités locales. 

Quand les entreprises veulent changer l’usage d’un parc foncier, elles doivent envoyer un plan d’aménagement du terrain aux autorités locales et attendre une acceptation de leur part. Ce procédé est souvent long et cause des retards dans le calendrier prévu par les entreprises. C’est la raison pour laquelle la date d’ouverture des fonds étatiques au grand public est repoussée. – VNA