Hanoi (VNA) - Le président Trân Dai Quang a terminé avec succès sa participation au 16e Sommet de la Francophonie tenu les 26 et 27 novembre à Madagascar, a affirmé à la presse le vice-ministre des Affaires étrangères Hà Kim Ngoc qui a accompagné le chef de l’Etat vietnamien.

Photo de famille des dirigeants participant au 16e Sommet de la Francophonie à Madagascar. Photo: francophonie.org
Lors du 16e Sommet de la Francophonie, les dirigeants des pays participants ont affirmé leur détermination à renforcer la solidarité et la coopération au sein de l’espace francophone et avec les autres pays pour la paix, la sécurité et le développement durable.

A l’issue du Sommet, ils ont adopté la Déclaration d’Antananarivo et 13 résolutions abordant les principales préoccupations de la Francophonie, à savoir la prévention et le règlement pacifique des crises, des conflits et des litiges, la lutte contre le terrorisme, la préservation de la diversité linguistique et culturelle ou encore la promotion du développement durable et la garantie de la sécurité alimentaire et énergétique.

La Déclaration d’Antananarivo rappelle entre autre le lien indissociable entre une croissance partagée et un développement durable et responsable pour assurer la stabilité du monde et de l’espace  francophone.

Le texte souligne aussi l’importance de mettre les valeurs francophones au service  d’une mondialisation plus harmonieuse, et identifie le développement durable et responsable ainsi  que l’énergie pour tous comme objectifs prioritaires.

Le Sommet de Madagascar marque l’entrée au sein de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) de quatre nouveaux membres.  Les chefs d’Etat et de gouvernement ont approuvé les demandes d’adhésion de la République de Corée, de la République argentine ainsi que celles des gouvernements de l’Ontario et de la Nouvelle-Calédonie, portant ainsi à 84 le nombre d’Etats et gouvernements membres.

Ils ont également  confirmé la tenue du prochain Sommet de la Francophonie en Arménie en 2018, et en Tunisie en 2020 pour le 50e anniversaire de la Francophonie

Le Vietnam a apporté des contributions actives et substantielles à tous les débats, et a réussi à lier ses intérêts propres aux préoccupations communes de la Francophonie, s’est félicité le vice-ministre Hà Kim Ngoc.

Il s’agit d’accélérer la coopération économique, d’aider les pays en développement à mieux intégrer le tissu économique mondial, de garantir la sécurité des ressources en eau, la sécurité alimentaire et énergétique.

Les pays participants ont particulièrement apprécié le discours que le président vietnamien Trân Dai Quang avait présenté lors de la séance d’ouverture du sommet.

Le chef de l’Etat vietnamien a, en marge de ce grand rendez-vous, rencontré la secrétaire générale de l’OIF et des dirigeants de plusieurs pays pour parler de la coopération bilatérale, notamment en matière de commerce et d’investissement. – VNA