Vue générale de la table ronde. Photo : VNA
 
Moscou (VNA) – Plusieurs spécialistes russes ont apprécié le rôle du Vietnam, lors d’une table ronde sur la Russie et l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) tenue le 25 avril à Moscou.

Cet événement a été organisé par l’Académie russe de l’économie nationale et du service public auprès du Président de la Fédération de Russie (RANEPA), en collaboration avec Eurasian Ideas Foundation, à l’occasion du 32e Sommet de l’ASEAN qui aura lieu le 28 avril à Singapour. Il a réuni plus de 20 représentants de différentes organisations et entreprises russes.

Les participants ont discuté de la coopération entre la Russie et les pays membres de l’ASEAN, notamment dans le contexte des sanctions occidentales contre la Russie.

Plusieurs experts ont estimé le rôle du Vietnam au sein de l’ASEAN sur divers aspects tels que politique, économie, culture. Le Vietnam est en effet l’unique membre de l’ASEAN à signer un accord de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Arménie et Kirghizistan). Selon Grigory Trofimchuk, président du Conseil des experts de l’Eurasian Ideas Foundation, le Vietnam sera une passerelle importante pour que la Russie renforce ses relations avec l’ASEAN.

De son côté, Akiko Sato, représentante d’une entreprise japonaise à Moscou et enseignante à RANEPA, a appelé à lancer des projets de coopération tripartite Russie-Japon-Vietnam au Vietnam, vu les grands potentiels du marché vietnamien.

Les spécialistes russes ont été unanimes sur la nécessité d’approfondir les relations entre la Russie et l’ASEAN, notamment le Vietnam. Les relations entre la Russie et le Vietnam sont un exemple de la coopération dans le commerce, l’investissement, les sciences et technologies. Concernant la Mer Orientale, la Russie souligne la nécessité de résoudre les problèmes par la voie pacifique selon le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Les conclusions de la table ronde seront envoyées aux organes compétents sur la coopération Russie-ASEAN, à des spécialistes russes et présentées sur les médias russes. -VNA