Busan (VNA) – La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân a loué le rôle des familles multiculturelles des Vietnamiens et Sud-Coréens dans le développement de l’amitié entre les deux pays, mercredi 5 décembre à Busan, en République de Corée.
 
La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân (6e, à partir de la droite) et le maire de Busan, Oh Keo-don, posent avec les représentants des familles multiculturelles des Vietnamiens et Sud-Coréens, le 5 décembre à Busan. Photo : VNA

Les Vietnamiens en République de Corée en général et les familles multiculturelles des Vietnamiens et Sud-Coréens constituent un pont très important pour l’attachement, la coopération et le développement durable entre les deux peuples et les deux pays, s’est-elle félicitée lors d’une rencontre à laquelle a participé le maire de Busan, Oh Keo-don.

Le Vietnam et la République de Corée partageant des similitudes culturelles, Nguyên Thi Kim Ngân a également déclaré qu’avec l’attention portée par les dirigeants des deux pays et la coopération très efficace entre les deux pays, le Vietnam et la République de Corée entretiennent des relations meilleures que jamais dans tous les domaines.

Informant les représentants des familles multiculturelles de la situation socio-économique actuelle au Vietnam, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam a affirmé que le Parti, l’État et le peuple vietnamiens considèrent toujours la communauté vietnamienne à l’étranger comme une partie intégrante de la nation vietnamienne.

Elle a souhaité voir la communauté vietnamienne en République de Corée s’efforcer de contribuer à la construction et au développement du pays d’accueil, respecter et conserver la culture traditionnelle des Sud-Coréens et en même temps conserver et promouvoir l’identité culturelle vietnamienne.

Le gouverneur de Busan, Oh Keo-don, a affirmé que l’administration de Busan crée toujours des conditions favorables aux familles multiculturelles et aux étrangers vivant, étudiant et travaillant à Busan, indiquant que la ville gère actuellement six centres de soutien aux familles multiculturelles et aux résidents étrangers. – VNA