La PPA suscite des inquiétudes quant à l'offre de viande de porc

L'offre de viande de porc reste suffisante pour le moment. Toutefois, la PPA pourrait entraîner des difficultés d'offre pendant la période de fin d'année.
La PPA suscite des inquiétudes quant à l'offre de viande de porc ảnh 1Photo d'illustration. Source: Vnplus

Hanoi (VnPlus) - Selon le Service de l’industrie et du commerce de Hanoi, l'offre de viande de porc reste suffisante pour le moment. Toutefois, la peste porcine africaine (PPA) pourrait entraîner des difficultés d'offre pendant la période de fin d'année et le Têt traditionnel.

La PPA se propage de manière complexe dans toutes les localités du pays, ce qui a un impact important sur l'offre de viande de porc en fin d'année et pendant le Têt traditionnel.

Prix de porc en hausse

Selon un rapport de la ville de Hanoi, la PPA s’est déclarée jusqu’à présent dans de nombreux districts, causant de graves perte aux éleveurs. Plus récemment, en un demi-mois, environ 10.000 porcs ont été abattus par jour.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a fait savoir que les prix de porc fluctuaient depuis plusieurs jours. Après avoir chuté pendant un certain temps, le prix de porc a augmenté de 2.000 à 3.000 dôngs à Hanoi. Cependant, le prix a suivi une tendance à la baisse dans certaines localités du Centre.

Dans ce contexte, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Dô Thang Hai, a déclaré que l'achat de viande de porc en vue de sa congélation était nécessaire. Toutefois, la capacité de congélation des installations d'abattage vietnamiennes reste limitée. Il a ajouté que de nombreuses entreprises dans ce secteur devraient faire face à des difficultés en termes de ressources, d'infrastructures et de finances.

Selon les statistiques, le Vietnam compte au total 387 abattoirs concentrés, tandis que plus de 27.000 petits abattoirs sont exploités, principalement dans le delta du fleuve Rouge.

Il a également souligné le fait que la demande vietnamienne d'aliments congelés était limitée, ce qui suscitait des inquiétudes quant à la distribution de ces produits.

Vo Viêt Dung, président du conseil d'administration SHF GROUP.,JSC (Société par actions du groupe de transformation de denrée alimentaire Nam Hanoi), a approuvé l’option de congélation dans le contexte de l’évolution complexe de la PPA.

Il a proposé à l’État d’envisager des politiques qui protègent les intérêts des entreprises car le coût d’une telle solution est élevé.

Lê Van Lôc, directeur adjoint du Service de l’industrie et du commerce de la province de Dông Nai (Sud) Nai, s'est dit préoccupé par la recherche d'un entrepôt frigorifique répondant à la fois aux normes de température et d'échelle.

Le coût de la congélation est inférieur à celui de l’abattage, mais le problème est de trouver un entrepôt adapté, même dans les grands parcs industriels, a-t-il déclaré.

Elaboration des options d'exportation

Assurer la stabilité des prix est une priorité du secteur de l’industrie et du commerce pour les mois restants de 2019.

La directrice adjointe du Service de l'industrie et du commerce de Hanoi, Trân Thi Phuong Lan, a déclaré que pour empêcher la flambée des prix des produits de première nécessité, notamment de la viande de porc, le programme de stabilité des prix de 2019 a été soumis au Comité populaire de la ville de Hanoi pour approbation.

Selon elle, le programme cible 11 groupes de biens - les produits alimentaires, dont la consommation atteint 32.500 tonnes par mois; œufs de volaille de 43 millions d'unités par mois; sucre 1.080 tonnes par mois; huile alimentaire de 2,1 millions de litres par mois; légumes et fruits de 36.100 tonnes par mois; porc 6.500 tonnes par mois; produits aquatiques de 1.800 tonnes par mois; viande de poulet 2.100 tonnes par mois; épices 540 tonnes par mois; et produits laitiers infantiles de 6,9 millions de litres par mois.

Le montant des biens ciblés représente un total de 35% de la demande du marché en un mois.

L'offre de viande de porc pour Hanoi proviendra également d'autres localités du pays, ainsi que d'Indonésie et de la France, a-t-elle dévoilé.

Les entreprises participant au programme utiliseront leurs fonds propres ou leurs prêts préférentiels pour investir dans l'amélioration de leurs systèmes d'exploitation, de production, de stockage et de distribution.

Le Service de l’industrie et du comemmerce de Hanoi établira également un lien entre son programme et la campagne "Les Vietnamiens privilégient l'utilisation de produits vietnamiens" afin d'étendre sa portée aux zones suburbaines et industrielles.

De son côté, Dô Thang Hai a déclaré qu'il faudrait accorder plus d'attention à la sécurité et à l'hygiène des aliments lors de l'achat et de la congélation de la viande de porc.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a également recommandé la coordination entre les ministères, les localités et les entreprises afin de soutenir les éleveurs et d'étudier l'offre et la demande de produits alimentaires, y compris la viande porc, dans un proche avenir./.

Voir plus