Après la mise en œuvre réussie de la période pilote d'accueil des voyageurs étrangers, le tourisme vietnamien est sur le point d'entrer dans la période de reprise à partir du 15 mars. Alors, quelles sont les mesures spécifiques pour cette période ?

 

La periode pilote d'accueil des voyageurs etrangers pose la base pour la reprise du tourisme hinh anh 1

La phase pilote d'accueil des visiteurs internationaux devrait ouvrir une nouvelle étape de reprise pour le tourisme vietnamien. Photo : CTV/Vietnam+

Pour la période de relance du tourisme, de novembre 2021 au 23 janvier 2022, le Vietnam a mis en place un programme d'accueil à titre expérimental des touristes internationaux titulaires d'un passeport vaccinal.

Environ 9.000 voyageurs étrangers (de Russie, d'Ouzbékistan, du Kazakhstan, de la République de Corée, de Singapour, du Royaume-Uni, des États-Unis et du Canada...) sont ainsi venus à Phu Quoc (Kien Giang), Khanh Hoa et Quang Nam.

Bien que ce nombre soit encore modeste, cette période pilote constitue un signe optimiste pour que "l'industrie sans fumée" revienne bientôt à la normale à partir du 15 mars, le jour où le gouvernement rouvrira complètement le tourisme. De plus, la période d’essai a permis au secteur touristique d'acquérir des expériences et de préparer des mesures pour une nouvelle reprise plus forte.

Selon le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, pendant la période pilote, Khanh Hoa a été la localité qui a accueilli le plus de visiteurs internationaux avec 7.000 arrivées, suivie de Phu Quoc (1.282) et Quang Nam (239).

Ainsi, ces premiers résultats ont confirmé la capacité "d'adaptation sûre et flexible" du tourisme vietnamien et ont posé les bases pour une ouverture totale du tourisme à partir de la mi-mars.

Cependant, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a également souligné des difficultés de cette période d’essai, notamment le manque de flexibilité dans la délivrance de visas pour les touristes internationaux. Nguyen Anh Tuan, directeur de l'Institut de recherche sur le développement touristique, a aussi reconnu qu’il y avait deux raisons principales à la limitation des arrivées : mesures d'isolement strictes et politiques de visa moins ouvertes qu'auparavant.

Il nécessite désormais le rétablissement du mécanisme d’exemption de visa, suspendu depuis 2020, selon les experts. Avant l'épidémie, le Vietnam avait exempté de visas de manière unilatérale en faveur des citoyens de 13 pays et de manière bilatérale pour 88 pays et territoires.

En outre, il faut envisager à étendre l'exemption de visa à d'autres marchés touristiques clés et potentiels, a souligné Nguyen Anh Tuan.

De son côté, Pham Ha, PDG de Lux Group, a souligné la nécessité de rétablir les ressources humaines du secteur touristique.

D’après cet expert, dans la nouvelle période, il est nécessaire d'identifier les points forts du tourisme et de choisir des produits capables d’attirer davantage les touristes. Par exemple, les expériences de "passer une nuit sur un yacht au milieu des merveilles du monde" n'est disponible qu'au Vietnam.

Partageant le même point de vue que Pham Ha, Nguyen Anh Tuan a remarqué que le Vietnam doit créer de nombreux nouveaux produits pour répondre aux besoins du marché dans le nouveau contexte. En outre, il faut organiser des activités de promotion du commerce tant au pays qu'à l'étranger pour présenter le Vietnam comme une destination touristique sûre et conviviale.

Le Vietnam va reprendre ses activités touristiques à partir du 15 mars prochain dans le cadre d’une adaptation sûre et flexible et d’un contrôle efficace de l’épidémie de COVID-19, a-t-on appris d’un communiqué de l’Office du gouvernement en date du 16 février.

Le gouvernement, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et les ministères et unités concernés doivent donner des renseignements précis, prendre des politiques et mécanismes concernant l’accueil des touristes internationaux, rendre public le plan de réouverture touristique afin que le secteur puisse reprendre son rythme et parvenir à l’objectif d’accueillir cette année 5 millions de visiteurs internationaux. -VietnamPlus