Bac Ninh (VNA) - Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoi, se trouve un des plus vieux temples bouddhistes du Vietnam: la pagode But Thap, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose. 

La pagode But Thap, chef-d’œuvre d’architecture hinh anh 1La pagode But Thap. Photo : dulichvn.com.vn

Appelée également Ninh Phuc Tu (bonheur tranquille en français), la pagode But Thap se compose d’un ensemble de huit bâtiments orientés vers le sud, direction qui symbolise l’intelligence dans le bouddhisme. Restaurée à plusieurs reprises entre le 17e et le 20e siècle, elle est dotée d’une architecture tout à fait unique. 

«Dans sa conception architecturale, la pagode possède une forme rectangulaire constituée de plusieurs rangées de maisons parallèles reliées par des couloirs sur leurs côtés. Elle est restée authentique. Les toitures possèdent quatre pans courbés aux extrémités, signifiant dans le bouddhisme le souhait de s’orienter vers le ciel», explique le vénérable Thich Thanh Son, bonze gérant de But Thap.

La tour Bao Nghiêm est unique au Vietnam et ressemble à un pinceau gigantesque. Construite en pierres blanches, elle mesure 13 mètres de haut et est composée de cinq niveaux. Les 13 bas-reliefs de sa base représentent des animaux sacrés finement sculptés. Un petit dôme a été érigé, à son sommet, dans une pierre bleue précieuse. 

 
La pagode But Thap, chef-d’œuvre d’architecture hinh anh 2Photo: toquoc.vn

À l’intérieur du bâtiment principal, on peut admirer des arhats, des objets religieux, et la merveilleuse statue de la déesse de la miséricorde Kuan Yin avec ses mille yeux et mille bras.

«Cette statue possède 42 grands bras et 904 petits bras. Elle représente la puissance céleste qui peut sauver les êtres», indique Trân Lâm Biên, chercheur au niveau du patrimoine culturel.

La pagode But Thap abrite aussi le plus beau des trois moulins à prières du Vietnam. Érigé en bois et décoré de motifs sculptés, il a la forme d’une fleur de lotus octogonale et comprend neuf niveaux représentant les neuf vies de Bouddha.

La pagode But Thap attire de nombreux pèlerins curieux de découvrir l’origine du bouddhisme et son architecture originale.

«Le Vietnam regorge de magnifiques ouvrages et nous sommes fiers de compter cette pagode parmi ceux-ci», dit Vu Van Tàu, un villageois.

Véritable havre de paix et de sérénité, la pagode But Thap est devenue, au fil des siècles, le berceau du bouddhisme au Vietnam. – VOV/VNA