Les fêtes s’évanouissent dans toutes les régions du pays après le Têt. Pour les ethnies Tày, Nùng, Dao et San Chay, et plus généralement dans toute la région du nord-ouest, c'est la Fête Long Tong, ou fête de Descente au champ, qui importe car elle ouvre une année pleine d'espoir de prospérité et de bonheur en réunissant en elle-même toutes leurs nuances culturelles propres.

Cette année, dans l’ancienne zone de sécurité datant de la période de Résistance contre les colonialistes français de Dinh Hoa, dans la province de Thai Nguyen, cette fête a eu lieu lundi (qui tombe le neuvième jour du premier mois lunaire). 


Des danses du dragon

Elle a comme d'habitude débuté le matin après les coups de tambour d’inauguration, avec rites de bonne récolte et de bonheur des ethnies participantes. Les prières achevées, un prêtre est descendu dans la rizière pour procéder au rite. Avec lui, un vieux paysan prestigieux sélectionné pour sa riche expérience et ses grandes vertus a labouré le premier trait avec un solide buffle. 


Les rites de bonne récolte et de bonheur des ethnies participantes

A Dinh Hoa, la Fête Long Tong a attiré de très nombreuses personnes cette année grâce à ses jeux populaires, surtout le Con ou jeu de lancé du ballon à travers un petit cercle, mais aussi le concours de tir à l'arc traditionnel, le spectacle de marionnettes. 


Le jeu de lancé du ballon à travers un petit cercle

Dans la province de Bac Kan, cette fête a eu lieu également dans le district de Ba Bê. Cette année, le lac de Ba Bê a été reconnu en tant que patrimoine national spécial, de sorte que la fête, forcément plus importante, s'est déroulée les mardi et mercredi. -AVI