La croissance du crédit en 2021 pourrait être supérieure à celle de 2020

La Banque d'État du Vietnam (SBV) vise un taux de croissance du crédit de 12% en 2021, ce qui équivaut à la croissance de 12,13% l'an dernier.
La croissance du crédit en 2021 pourrait être supérieure à celle de 2020 ảnh 1Les experts s'attendent à ce que la croissance du crédit soit à nouveau positive en 2021 grâce à de nombreux facteurs tels que la reprise de la croissance économique, le retour des activités des entreprises. Photo: VietnamPlus

L'épidémie de COVID-19 a été essentiellement maîtrisé. D'ailleurs, le ministère de la Santé a déclaré que 11 groupes de personnes seront vaccinés cette année, avec le nombre de doses de vaccins anti-COVID variant entre 4,8 et 8,2 millions.

Par conséquent, les experts s'attendent à ce que la croissance du crédit soit à nouveau positive en 2021 grâce à de nombreux facteurs tels que la reprise de la croissance économique, le retour des activités des entreprises.

La Banque d'État du Vietnam (BEV) vise un taux de croissance du crédit de 12% en 2021, ce qui équivaut à la croissance de 12,13% l'an dernier, selon le gouverneur adjoint de la BEV, Dao Minh Tu.

Cependant, l'objectif n'est pas un chiffre fixe, car la banque centrale peut l'ajuster si nécessaire, a déclaré Dao Minh Tu.

Il a déclaré qu'au cas où la pandémie du COVID-19 serait totalement contrôlée et que l'économie aurait besoin d'une reprise rapide, entraînant une demande de crédit accrue, la SBV étendrait le crédit pour soutenir les entreprises et la reprise économique. Inversement, s'il y a des signes que l'économie a besoin d'un contrôle plus strict pour freiner l'inflation, la croissance du crédit sera réduite, a-t-il déclaré. 

Dao Minh Tu a ajouté que le soutien aux entreprises pendant la période post-pandémique est défini comme l'une des tâches majeures du secteur bancaire en 2021.

Dans un rapport sur les perspectives du secteur bancaire pour 2021, les experts de la société par actions Saigon Securities Incorporation (SSI) prévoient que la croissance du crédit en 2021 pourrait atteindre 13% ou 14%, supérieure à celle de 2020.

Les experts se basent sur plusieurs signes encourageants, notamment la fabrication de vaccins contre le nouveau coronavirus. Actuellement, des candidats-vaccins contre le COVID-19 sont entrés dans la phase d'essais cliniques, ce qui pourrait donner un coup de pouce à l'économie en 2021.

Le commerce international, la production et la consommation pourraient également se redresser et contribuer à la reprise des prêts.

En outre, en raison du resserrement des conditions d'émission d'obligations d'entreprises en vertu de l'arrêté 81/2020/ND-CP, les entreprises devraient revenir aux prêts bancaires.

Par ailleurs, les banques pourraient relancer le crédit à la consommation en 2021. SSI s'attend à ce que les normes des prêts à la consommation reviennent aux niveaux pré-épidémiques au second semestre 2021, contribuant à stimuler la croissance globale du crédit.

Le rapport de stratégie d'investissement 2021 de VNDirect Securities Company s'attend également à ce que l'économie mondiale se redresse progressivement, en corrélation avec la tendance actuelle de la reprise économique du Vietnam. C'est pourquoi, les activités commerciales, de production et de services, dont le tourisme, reviendront à la normale, contribuant à accélérer la demande de crédit au quatrième trimestre 2020 et en 2021.

VNDirect prévoit que la croissance du crédit en 2021 atteindra 13% et que les taux d'intérêt sur les dépôts et les prêts diminueront de 20 à 50 points de pourcentage dans le contexte d'une politique monétaire assouplie et d'une faible pression inflationniste. Avec cette croissance, le ratio crédit/PIB devrait augmenter à 124 %, contre 110 % en 2019.

Les établissements de crédit participant à l'enquête ont déclaré qu'ils continueraient à se concentrer sur les prêts dans les domaines ayant un fort potentiel de croissance tels que le commerce de gros, la vente au détail, l'importation et l'exportation. En outre, les établissements de crédit devraient également continuer à réduire les taux d'intérêt et d'autres dépenses au cours des six premiers mois de l'année pour aider à accroître l'accès des clients au crédit.

Certaines banques ont assoupli les normes de crédit pour le groupe de clients touché gravement par le COVID-19 et certaines entreprises spécialisées dans des domaines prioritaires.

De nombreux responsables de banques commerciales ont également déclaré continuer de prêter dans les domaines de production et d'affaires essentiels, de l'agriculture et de l'aquaculture.

La Banque d'État créera des conditions favorables aux nouveaux emprunteurs de rétablir la production. -VietnamPlus

Voir plus