Hanoi, 4 juillet (VNA) - La consommation de bière et de spiritueux au Vietnam augmente de plus en plus, avec une quantité de 8,3 litres d’alcool pur/personne/an. Un chiffre qui place le Vietnam au 2e rang des pays de la région et au 29e au niveau mondial du triste classement de consommateurs de boissons alcooliques.

Le Vietnam est parmi les pays dont le taux d’hommes consommant de l’alcool est le plus élevé dans le monde.

 

Lors d’un atelier portant sur le projet de loi sur la prévention et la lutte contre l'alcoolisme, tenu récemment à Hanoï, le chef du Département juridique du ministère de la Santé, Nguyên Quang Huy, a souligné la situation alarmante sur la consommation des boissons alcoolisées au Vietnam.

Selon le ministère de la Santé, les récentes enquêtes et sondages montrent que la consommation de boissons alcoolisées au Vietnam est dramatique et semble se diriger vers une tendance toujours plus préoccupante avec ces 3 critères majeurs à la hausse: le nombre de litres d’alcool/personne/an, en particulier chez les hommes ; le taux de consommateurs ; et les buveurs abusifs.

Au niveau de la quantité de consommation des boissons alcooliques, le Vietnam a connu une montée en flèche très rapide ces dernières années. Si dans la période 2003-2005, les buveurs vietnamiens ne consomment que 3,3 litres d’alcool/personne/an, pour 2008-2010, ce taux s’est vu doublé à 6,6 litres et en 2016 ce chiffre a atteint 8,3 litres, soit une augmentation de 118%. Des statistiques qui propulsent le pays de la 94e à la 64e place sur 194 pays, dans le classement de l’Organisation mondiale de la santé. À noter que la consommation de bière est elle aussi rapidement en hausse.

Autre critère à prendre en compte, le Vietnam fait partie des pays dont le taux d’hommes consommateurs est le plus élevé dans le monde et dont le nombre de buveurs ne cessent de croître. En 2015, 80,3% des hommes vietnamiens consomment de l’alcool régulièrement.

Et, selon une récente enquête, un homme de plus de 15 ans au Vietnam consommerait en moyenne 27,4 litres d’alcool/an. Un chiffre effarant qui place donc le Vietnam à la 2e place en Asie du Sud-Est, 10e en Asie et 29e au niveau mondial de ce triste classement de consommation d’alcool. Si aucunes mesures pour la lutte contre l’abus de consommation d’alcool ne sont prises dans les années à venir, ce chiffre ne cessera d’augmenter.

En outre, la consommation excessive de boissons alcooliques représente un des défis majeurs du Vietnam.

Contrôle de la publicité des produits alcooliques

Dans une brasserie de la rue Kim Nguu, arrondissement de Hai Bà Trung, à Hanoï.


Selon Trân Thi Trang, chef adjoint du Département juridique du ministère de la Santé, le projet de loi sur la prévention et la lutte contre l'alcoolisme resserrera les réglementations concernant les activités de publicité des produits alcooliques.

Le ministère de la Santé a proposé d’interdire la publicité des boissons alcoolisées de moins de 15 degrés dans les médias à savoir les émissions, les chaînes télévisées, les films et publications pour enfants, sur les véhicules de transports, les panneaux de publicités en plein air, sur les réseaux sociaux ainsi que les sites d’informations en lignes.

Le contrôle de la publicité est une des trois solutions importantes pour diminuer la consommation des produits alcoolisées. Actuellement, il y a 17 pays qui ont implémenté l’interdiction totale des boissons alcoolisées et 80 autres pays ont mis en œuvre l’interdiction partielle, a-t-elle conclut. - CVN/VNA