Plantation de mangroves dans la commune de Nam Thai, district d'An Bien, province de Kien Giang. Photo d'illustration: VNA

Hanoi (VNA) - La 6e assemblée du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et les événements connexes auront lieu du 23 au 29 juin à Dà Nang (Centre), destinés à trouver des solutions répondant aux enjeux environnementaux mondiaux.

Le chef du gouvernement vietnamien y est attendu, aux côtés de quelque 1.500 délégués dont des ministres et des hauts officiels de 183 pays membres et des représentants des agences onusiennes, des banques de développement, des organisations sociopolitiques et de grandes entreprises.

Dans le cadre de ce rendez-vous, se dérouleront notamment la 54e réunion du Conseil du FEM, 14 tables rondes, un forum et des réunions des organisations sociopolitiques, 17 réunions techniques des organes relevant du FEM, et 70 autres événements.

La 6e assemblée du FEM examinera et ratifiera les orientations et solutions aux questions environnementales mondiales actuelles, établira et renforcera les relations de coopération stratégique d’investissement et allouera des ressources aux projets environnementaux prévus par le 7e cycle d’investissement (2018-2022).

A ce jour, une trentaine de pays se sont engagés à accorder 4,1 milliards de dollars à son nouveau cycle quadriennal d’investissement (FEM-7) afin de contribuer à mieux protéger l’avenir de la planète et le bien-être humain.

Le FEM réunit 183 pays membres au sein d’un mécanisme financier international dont l’objectif est de s’attaquer aux problèmes environnementaux à l’échelle mondiale tout en encourageant un développement durable au niveau national.

Il apporte son soutien à des projets dans les pays en développement dans les domaines de la biodiversité, du changement de climat, des eaux internationales, de la dégradation des sols, de la couche d’ozone et des polluants organiques persistants. 

Les agences d’exécution des projets du FEM –le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et la Banque mondiale– se partagent le crédit des réalisations du FEM qui sont visibles sur le terrain.

Le FEM a accordé depuis sa création en 1991 des aides à hauteur de 14,5 milliards de dollars sur ses fonds propres et mobilisé plus de 75,4 milliards de dollars de cofinancement à l’appui de plus de 4.000 projets dans les pays en développement ou en transition. 

Le Vietnam est devenu membre du FEM le 5 décembre 1994. Le pays a mobilisé 457,18 millions de dollars pour réaliser 107 projets environnementaux. –VNA