Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue. Photo: soha

Hanoï (VNA) – Le point de vue du gouvernement est de ne pas relever le plafond de la dette publique pour assurer la capacité de s'en acquitter et d'équilibrer les finances nationales.

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Hue a indiqué, lors de la séance d’interpellations dans le cadre de 4e session de la 14e législature de l’Assemblée nationale, jeudi à Hanoï, que le pays devait régler une double mission pour la période 2016-2020 : garantir le développement rapide et durable et régler les faiblesses de l’économie nationale. Dans ce contexte, il est important de choisir quelle politique à mener pour accomplir ces missions.

"Le gouvernement et le Premier ministre ont bien reconnu que la dette publique était un élément gênant mais le plus important est la capacité de payer les dettes", a-t-il affirmé.

Le gouvernement et le Premier ministre ont demandé au ministère des Finances de réexaminer le projet de restructuration des dépenses et des recettes budgétaires pour assurer la sécurité des capitaux au lieu de relever le plafond de la dette publique.

Le gouvernement a promulgué une résolution liée au plan d’action pour mettre en œuvre des positions et mesures relatives à cette question.

Lors de la séance d’interpellations, Vuong Dinh Hue a proposé des mesures importantes mises en œuvre ou destinées à l'être d’ici 2020. A savoir la création de la force pour le développement de l’économie nationale, la poursuite de l’économie de marché et l'application d’une politique fiscale flexible.

Il a aussi insisté sur l’accélération de la restructuration de l'économie en relation avec le modèle de croissance, l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale et le développement rapide et durable. –VNA