Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Quatre autres hôpitaux ont été invités à se joindre au programme municipal de prévention de la tuberculose et de traitement des patients atteints par cette maladie.

Il s’agit de l’hôpital général Sai Gon, de l’hôpital FV, de la polyclinique internationale Vu Anh et du Centre de diagnostic médical Hoa Hao.

Selon le Dr Nguyen Huu Lan, responsable adjoint du comité directeur du programme de prévention de la tuberculose de la ville, cinq hôpitaux publics et privés traitent actuellement ces patients, dont le Centre Phoi Viet de traitement des maladies respiratoires, l’hôpital militaire 175, l’hôpital 30 avril, l’hôpital des maladies tropicales et l’hôpital général Sai Gon Hoan My.

D'autres hôpitaux offrent des périodes de traitement courtes de moins de 21 jours : centre médical universitaire, hôpital Cho Ray, hôpital An Binh, hôpitaux 1 et 2 de pédiatrie et hôpital général Xuyen A.

Ces hôpitaux ont contribué à accroître la détection de nouveaux cas de tuberculose. Le nombre de nouveaux cas dépistés représente 30% du total de la ville. Près de 16% à 19% du total est traité dans ces hôpitaux.

Plus de 350 cliniques privées collaborent également avec le comité, qui coopérera avec l'Association de santé publique de la ville pour étendre le traitement de la tuberculose à l'ensemble des 24 districts. Le projet est en cours de réalisation dans 8 arrondissements, dont Go Vap.

Le Dr Nguyen Trung Hoa, directeur du centre de santé de l’arrondissement de Go Vap, a déclaré que les cliniques participant au projet recevaient une indemnité de 200.000 dongs pour chaque dépistage de la tuberculose. Le centre paye les cliniques pour les médicaments et les rayons X, et les patients paient les coûts de traitement supplémentaires.

Le Vietnam a pour objectif de réduire la prévalence des patients atteints de tuberculose à moins de 131 sur 100.000 et le ratio de décès à moins de 10 sur 100.000 d'ici 2020.

Le pays vise également une réduction du taux de patients atteints de tuberculose multirésistante à moins de 5% du nombre total de nouveaux cas. -CPV/VNA