Séance de travail entre les responsables de Ha Nam et du Gyeonggi. Photo: VNA


Ha Nam (VNA) - La province septentrionale de Ha Nam souhaite accueillir des entreprises étrangères dont celles de la République de Corée venant investir sur son sol, et s’engage à leur créer un climat favorable.

C’est ce qu’a déclaré le vice-président du Comité populaire provincial, Truong Quoc Huy, lors d’une séance de travail avec une délégation du Conseil de la province sud-coréenne du Gyeonggi, le 28 décembre à Ha Nam.

Il a informé les hôtes sud-coréens du développement socio-économique et de l’environnement d’investissement de sa localité. A ce jour, Ha Nam a aménagé huit zones industrielles. Outre le développement industriel, la province cherche à attirer davantage d’investissements, à développer l’agriculture high-tech et l’agriculture biologique, a-t-il précisé.

La province veut devenir un centre de commerce et de services moderne, avec l’accent mis sur le développement d’établissements de soins de santé de qualité, l’enseignement supérieur, le tourisme…, a-t-il ajouté.

Truong Quoc Huy a exprimé le souhait qu'après cette visite, la délégation du Gyeonggi aide Ha Nam à présenter ses atouts et avantages aux investisseurs sud-coréens, en particulier ceux dans l'industrie auxiliaire, la transformation et la fabrication dans les zones industrielles. Il a également proposé que le Gyeonggi travaille avec Ha Nam pour organiser des programmes de promotion de l’investissement, ainsi que des échanges culturels.

Le chef de la délégation sud-coréenne, Jang Hyun-guk, a déclaré que le Conseil du Gyeonggi renforcerait les activités d'échanges économiques et culturels en vue de mettre en place une coopération à long terme avec Ha Nam.

Lors de la séance de travail, les deux parties ont discuté du soutien à la formation professionnelle dans la province de Ha Nam, notamment pour répondre à la demande des entreprises sud-coréennes, des mesures visant à assurer la sécurité des étrangers vivant et travaillant dans la localité vietnamienne. Elles ont également abordé le développement de l'agriculture high-tech et la restructuration économique.

La République de Corée est actuellement le premier investisseur à Ha Nam avec plus de 110 projets, dont 13 réalisés par des entreprises du Gyeonggi. Tous les projets de cette province concernent l'industrie auxiliaire. -VNA