Ha Tinh (VNA) – Une délégation gouvernemental conduite par le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh, membre du Bureau politique, a ​eu le 31 octobre une séance de travail avec ​les autorités de​s provinces centrales de Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên Huê sur le travail de dédommagement après la pollution industrielle causée par l’aciérie taïwanaise Formosa.

Le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh travaille le 31 avec ​les autorités des provinces centrales de Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê sur le travail de dédommagement. Photo: VNA

L’environnement  marin dans cette région s’est amélior​é, avec des effets bénéfiques sur la production et  la vie des habitants. Les habitants d’Ha Tinh et Thua Thiên-Huê ont commencé à recevoir une indemnisation (première phase).

Les localités ont achevé la déclaration​ et le calcul des dommage​ments. La Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh (société Formosa Ha Tinh), pour sa part, a réparé 45 de ses 53 erreurs administratives et les autres sont en cours de ​traitement, conformément à ses engagements.

Le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh a demandé aux autorités locales de contrôler les opérations de dédommagement, de renforcer la sensibilisation et ​de créer un consensus ​au sein de​ la population sur l’option du gouvernement ​concernant le travail de dédommagement, et d'accorder d​e façon ouverte et transparente à la population locale des sommes de dédommagement ce mois-ci.  

Le même jour, le vice-Premier ministre Truong Hoa Binh et sa suite se sont rendus dans la commune de Loc Ha, province de Ha Tinh, pour rencontrer ​des pêcheurs et inspecter les procédures de dédommagement.

Lors de sa tournée, Truong Hoa Binh a remis 400 millions de dôngs collectés par les entreprises pour soutenir le Fonds d’encouragement ​aux études de ces quatre provinces centrales (100 millions de dôngs chacune).

En avril, des millions de poissons et de crustacé s’étaient échoués sur les plages des provinces de Hà Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thiên-Huê, poussant les autorités à interdire la consommation des produits de la mer et portant un coup sévère à l’industrie de la pêche.

La Sarl de sidérurgie Hung Nghiep Formosa Ha Tinh a reconnu sa responsabilité et versé 500 millions de dollars de dédommagement. Elle a souhaité ​demander pardon au gouvernement et au peuple vietnamiens, et s’est engagée à ne pas laisser se reproduire d’infractions à la loi sur l’environnement et les ressources en eau. – VNA