Festival de Hue: la musique amérique latine attire les spectateurs

Les groupes de musique venus de l'Amérique latine, notamment des Etats-Unis, de Cuba et d'Haïti, ont attiré jeudi soir, une foule importante, dont beaucoup de jeunes, lors du Festival de Hue 2010.
Les groupes de musique venus de l'Amérique latine, notamment des Etats-Unis, de Cuba et d'Haïti, ont attiré jeudi soir, une foule importante, dont beaucoup de jeunes, lors du Festival de Hue 2010.

Le groupe américain "Kimion William & Kimotion vs2" a réservé une belle surprise au public en présentant sa récente oeuvre musicale intitulée "L'histoire de Hue". Cette oeuvre raconte des histoires de Hue, l'amour, la guerre comme l'aspiration à la paix pour le monde.

Le groupe a également interprété des oeuvres célèbres comme Little Wing, Angel, Manic Depressio...

La formation musicale Los Tradicionales (Cuba) a séduit les spectateurs grâce à son style musical original et les sons que seuls peuvent produire les instruments typiques de la musique cubaine comme la marimbula, le requinton, le mascara et les bongos.

Auteur, compositeur, interprète, lauréat du Prix Découvertes RFI en 2006, BelO chante la vie et les problèmes d’Haïti dans un genre musical baptisé « le ragganga » alliant le reggae, le ragga, le blues, le jazz et les « raras »: les rythmes traditionnels vaudous…

Le Festival de Hué, initié par la France en 2000, est devenu en quelques années incontournable tant sur le plan national qu’international.

Célébrant le Millénaire Thang Long- Hanoi, le 6e festival de Hué a lieu du 5 au 13 juin 2010 sur le thème : "Patrimoine culturel, intégration et développement". Quelque 40 troupes artistiques issues de 31 pays se sont engagées à y participer.

Une série d’activités artistiques, des festins et des jeux royaux sont prévus au cours des neuf jours du festival, avec pour cadre principal Dai Nôi (le Grand intérieur) où cinq scènes en plein air et quelques secteurs couverts seront mis à disposition pour l’occasion.-AVI

Voir plus