Hanoi (VNA) - L’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) a été jugé très important et constitue également une évolution positive montrant les prochains efforts du Vietnam en matière d’intégration à l’économie internationale, après une série d’autres accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux signés.

L’accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) signé le 30 juin à Hanoi.  Photo : VNA

C'est également une pression pour des entreprises vietnamiennes pour accroître leur compétitivité lorsqu'elles pénètrent sur le marché européen.

L’EVFTA est un accord de libre-échange de nouvelle génération comportant plus d’engagements que les dispositions de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant l’ouverture du marché, la protection des droits de propriété intellectuelle, le travail, l’environnement, le développement durable, le règlement des litiges. L’UE a incité le Vietnam à mettre en œuvre le système de l’EVFTA.

Selon l'analyse du professeur Nguyen Mai, président de l'Association des entreprises d’investissement étranger, en termes de commerce et d'investissement, l'engagement de l'UE envers le Vietnam est supérieur à l'engagement de l'UE auprès de l'OMC et équivalent au plus haut niveau de l'UE dans certains nouveaux accords de libre-échange. Dès l'entrée en vigueur de l'accord, l'UE supprimera les droits d'importation sur environ 85,6% des lignes tarifaires, ce qui correspond à 70,3% du chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam vers l'UE.

Au contraire, le Vietnam s'est engagé à éliminer les droits de douane dès l'entrée en vigueur de l'Accord avec 48,5% des lignes tarifaires, représentant 64,5% du chiffre d'affaires à l'importation. Les entreprises d’IDE, les importateurs et les exportateurs, les distributeurs et les grossistes du marché, y compris les adjudicateurs  bénéficieront grandement des activités de coopération de commerce et d’investissement.

Mme Pham Thi Du, professeur de la faculté d’Economie et de Droit à l’Université de Commerce, a déclaré que les entreprises d'exportation éspèrent que  la signature de l'EVFTA et sa mise en œuvre aideront les exportations vietnamiennes à augmenter de 50% en 2020 dans les pays membres de l'UE.

,
Sur les avantages de participer à l’EVFTA, M. Vu Tien Loc, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI), a souligné que l'environnement des affaires continuera à s'améliorer et que l’avantage  concurrentiel des produits vietnamiens à court et à moyen terme sera de plus en plus accru par rapport aux produits des pays de l'ASEAN sur le marché de l'UE. D'autre part, les opportunités de développement d'industries telles que les produits aquatiques, les textiles, les chaussures en cuir et les sacs en cuir s'ouvriront de plus en plus car près de 90% des lignes de la taxe à l'exportation sont complètement supprimées ... Il est important de noter que les entreprises auront la possibilité d’avoir accès à des équipements, et technologies de pointe provenant de pays de l’UE. Ainsi, il contribue à améliorer la productivité au travail, à améliorer la qualité du produit.
 
Selon les experts, avec l’EVFTA, les opportunités et les défis pour le monde des entrepreneurs et l’économie vietnamienne sont énormes.

Dans le même temps, les entreprises doivent répondre aux exigences  en termes de technique, de travail, d’environnement, de stratégie à long terme, renforcer l'innovation technologique, la formation des ressources humaines, et la promotion de produits, la recherche et la construction des relations de coopération avec les partenaires des États membres de l'UE; se conformer strictement aux réglementations de l'UE en matière de commerce et d'investissement.

De plus, les autorités doivent mettre en place des politiques visant à associer les entreprises d’IDE à la coopération active des entreprises vietnamiennes afin de construire l’industrie auxiliaire axée sur certains produits clés.

Non seulement le Vietnam est devenu une usine produisant de nombreux produits de haute technologie du monde, mais il crée également une valeur croissante pour les entreprises nationales.- VNA