Embrasser la tradition tout en sculptant les industries culturelles

L’industrie culturelle a une valeur considérable et possède le potentiel de propulser le développement de divers secteurs.
Embrasser la tradition tout en sculptant les industries culturelles ảnh 1Le chanteur Tung Duong. Photo: VietnamPlus

VietnamPlus - L’industrie culturelle a une valeur considérable et possède le potentiel de propulser le développement de divers secteurs.

Ces derniers temps, le gouvernement a fait preuve d’un fort engagement en faveur de la croissance de l’industrie culturelle. Cela a été évident lors de la Conférence nationale sur le développement des industries culturelles et de la conférence de révision des tâches en 2023, tout en définissant les objectifs clés pour 2024, organisées par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Compte tenu de leur richesse, de leur diversité, de leur créativité et de leur caractère unique, les arts du spectacle sont en passe de devenir en 2024 un axe central du développement de l'industrie culturelle vietnamienne.

Vietnamplus a interviewé l'artiste du peuple Trân Ly Ly, directrice du Département des arts du spectacle, sur le plan visant à faire des arts du spectacle un secteur clé de l'industrie culturelle.

Forte reprise des arts du spectacle

Quelle est votre évaluation sur la performance du secteur en 2023 ?

L’année dernière, nous étions très heureux car l’industrie des Arts du Spectacle a « relancé » fortement après la période du COVID-19. Le secteur a repris ses activités.

Embrasser la tradition tout en sculptant les industries culturelles ảnh 2L'artiste du peuple Trân Ly Ly, directrice du Département des arts du spectacle (gauche). Photo: VietnamPlus

Avec les efforts des agences et organisations, du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et du gouvernement, nous avons la motivation de développer fortement les arts du spectacle en particulier et l'industrie culturelle en général.

De nombreux concours nationaux ont été organisés, notamment le Concours de musique d'automne, le Concours national d’opéra, de théâtre musical et des concours de talents pour les acteurs de cirque, le cai luong (opéra réformé), les marionnettes, la danse et le théâtre. Chaque genre d’arts du spectacle nécessite sa propre plateforme dédiée pour découvrir et nourrir les jeunes talents. Ils sont la ressource pour développer l'industrie, pour produire des ouvrages dignes du développement du pays.

La décentralisation a été encouragée dans la gestion et l'octroi de licences pour les activités de performance. Dans le passé, les organisateurs d'événements devaient contacter directement le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour obtenir une licence. Cependant, en vertu du décret n° 144 sur les spectacles artistiques, ils peuvent désormais s'adresser au Comité populaire provincial et municipal.

Ce changement signifie un rôle accru des autorités locales dans la gestion des événements. Les départements provinciaux et municipaux de la Culture ont désormais une plus grande responsabilité d'inspecter soigneusement et d'assurer la qualité des événements artistiques dans leurs localités.

Au-delà des troupes artistiques publiques, que pensez-vous des progrès réalisés par les troupes artistiques privées à travers le pays ?

Outre les 12 théâtres relevant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, des troupes artistiques privées et des artistes se sont également engagés dans des activités artistiques de haute qualité, notamment le Festival international de musique de Monsoon à Hanoï et le Festival international de musique Ho Do (Hozo) à Hô Chi Minh Ville.

Un investissement audacieux dans l’industrie culturelle

Récemment, le développement de l'industrie culturelle, visant à contribuer à hauteur de 7 % au PIB, a été discuté dans divers forums. Comment évaluez-vous sur le potentiel du secteur des arts du spectacle dans le cadre de la stratégie de développement de l’industrie culturelle du Vietnam ?

Je suis convaincue que l'évolution de l'industrie culturelle ne doit pas négliger les arts traditionnels, car ils constituent un fondement essentiel pour l'élaboration de créations contemporaines et tournées vers l'avenir.

La préservation de l’art traditionnel est essentielle au progrès de l’art contemporain. Il est donc crucial de se concentrer sur le renforcement des ressources humaines dans les arts traditionnels.

Lors de récentes conférences sur l'industrie culturelle, nous avons été heureux d'entendre les conseils fournis par les dirigeants du Parti et de l'État, ainsi que les idées et les solutions présentées par des experts et des parties prenantes des industries connexes.

Nous croyons fermement que le secteur des arts du spectacle jouera un rôle central au sein de l’industrie culturelle. Les concerts de musique et les défilés de mode captivent non seulement le public, mais attirent également les touristes.

Nous espérons que les investisseurs reconnaîtront avec précision le potentiel de l’industrie des arts du spectacle dans le cadre plus large de l’industrie culturelle.

Quelle stratégie de développement spécifique le secteur doit-il adopter pour progresser davantage dans l'industrie culturelle ?

Le développement d’une industrie ne peut pas reposer uniquement sur un plan à court terme mais nécessite une stratégie à long terme. Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme élabore actuellement une stratégie globale pour le développement de l'industrie culturelle, ainsi que des programmes spécifiques visant à contribuer à hauteur de 7 % au PIB. Nous suivrons ce plan étape par étape.

À mon avis, l’industrie culturelle n’est pas l’histoire d’une seule localité ou d’un seul ministère, mais nécessite une mise en œuvre coordonnée et synchrone de plusieurs côtés. Outre les politiques culturelles, nous avons également besoin de politiques en matière de fiscalité, de partenariat public-privé et d’investissement…

Comme mentionné précédemment, il est important de considérer la culture comme une industrie dans laquelle il vaut la peine d’investir, car elle peut générer des bénéfices importants à l’avenir. Si l’on prend l’exemple de la République de Corée, l’industrie culturelle a démontré une réelle valeur économique, génératrice de valeur et sert de fondement au développement d’autres secteurs.

Je vous en remercie. -VietnamPlus

Voir plus