"L'élaboration d'une stratégie globale sur le changement climatique et la montée du niveau des océans constitue un problème vital de la nation".

C'est ce qu'a indiqué le Premier ministre Nguyen Tan Dung, qui est aussi le chef du Comité national de pilotage du programme national sur l'adaptation au changement climatique, lors de la 2e réunion en la matière organisée mercredi à Hanoi.

Selon les prévisions, le Vietnam est un des pays en développement les plus touchés par les lourds impacts du changement climatique, notamment par la montée du niveau des océans. Afin de s'adapter au changement climatique, le Vietnam a ratifié la Convention-cadre sur le changement climatique de l'ONU, le protocole de Kyoto et le programme national de lutte contre le changement climatique en 2008.

Après la première réunion dudit Comité, le Vietnam a mobilisé plus de 1,2 milliard de dollars d'aide internationale pour les activités de lutte et d'adaptation face au changement climatique. A noter qu'environ 1,3 milliard de dollars supplémentaires ont été engagés ou sont sur le point de l'être, les négociations étant en cours.

Abordant le plan du Programme national de 2011 et des années suivantes, les membres dudit Comité ont estimé qu'il faudrait se concentrer sur l'élaboration des documents sur le changement climatique, dont le contrôle et le complètement des contenus du programme.

Prenant la parole lors de la réunion, le chef du gouvernement a salué les efforts des membres du Comité sur le déploiement du plan suite à la première réunion organisée sur le sujet. Il a fait part de ses recommandations, selon lesquelles il faut définir dans les meilleurs délais la stratégie globale sur le changement climatique en vue d'édifier et de déployer un plan d'action rapidement, énergiquement et durablement.

Il a demandé de stopper la construction d'infrastructures ayant recours à des technologies polluantes et d'élaborer une stratégie verte... Le Comité national de pilotage devra fournir des prévisions détaillées sur le changement climatique et ses conséquences aux branches et localités. - AVI