La présidente de l'Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan lors de la session plénière de l'UIP-137. Photo: VNA

Moscou (VNA) - La tolérance, le dialogue sincère, le respect, la confiance et la compréhension mutuelle entre les nations et les religions sont les seuls moyens permettant d'apporter la paix au monde.

C'est ce qu'a souligné la présidente de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan dans son discours prononcé dimanche lors de la session plénière de la 137ème Assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) à Saint-Pétersbourg, en Russie. 

Appréciant le thème de l'UIP "Promouvoir le pluralisme culturel et la paix à travers le dialogue interreligieux et interethnique", Nguyen Thi Kim Ngan a estimé que les progrès scientifico-technologiques fulgurants ont apporté aux nations et aux religions l'opportunité de se rapprocher pour un développement commun.

Le Vietnam est multiethnique et multiculturel, a rappelé la dirigeante, tout en soulignant que dans le pays, depuis toujours, toutes les ethnies et toutes les religions cohabitent en paix et édifient ensemble une identité culturelle vietnamienne, tout en préservant les leurs.

L'État vietnamien aide les minorités ethniques à se développer et à raccourcir l'écart de développement avec les autres.

Nguyen Thi Kim Ngan a demandé à l'Union interparlementaire d'encourager ses parlements membres à élaborer et achever les cadres juridiques pour assurer l'égalité des peuples. Toutes les religions sont égales devant la loi, les convictions religieuses respectées.

L'Assemblée nationale vietnamienne a adopté en 2016 la loi sur les croyances et les religions tout en supervisant en permanence les activités du gouvernement dans ce domaine, a ajouté Nguyen Thi Kim Ngan. -VNA