Des produits sud-coréens présentés en marge du séminaire organisé le 22 avril à Hanoï. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) – Selon des calculs cumulatifs jusqu’à fin février, les capitaux enregistrés par des entreprises sud-coréennes se sont élevés à 63,7 milliards de dollars, représentant 18,5% des investissements directs étrangers (IDE)  au Vietnam, a annoncé Vu Ba Phu, directeur de l’Agence de promotion du commerce du Vietnam.

L’Agence de promotion du commerce du Vietnam, en collaboration avec  la Fédération des petites et moyennes entreprises sud-coréennes (KBIZ) et le groupe Taejon Broadcasting Corporation (TJB), a organisé le 22 avril à Hanoï un séminaire pour aider les localités vietnamiennes à attirer davantage de capitaux sud-coréens, contribuant à atteindre l’objectif de 100 milliards de dollars d'échanges commerciaux bilatéraux d’ici 2020.

Vu Ba Phu a exprimé sa satisfaction devant le développement vigoureux de la coopération bilatérale, notamment dans le commerce, la culture, les sports et le tourisme. Selon lui, les échanges commerciaux Vietnam-République de Corée en 2018 ont représenté 20,4% du commerce extérieur vietnamien.

La République de Corée est le premier investisseur étranger et le deuxième bailleur d'aides publiques au développement (APD) au Vietnam. L’année dernière, les capitaux sud-coréens occupaient 20,3% des IDE du Vietnam avec 1.043 projets cumulant 7,2 milliards de dollars.

Actuellement, environ 7.000 entreprises sud-coréennes sont en  activité au Vietnam, qui emploient plus de 700.000 travailleurs locaux et contribuent à 30% des exportations nationales. Les IDE sud-coréens contribuent au développement des secteurs industriel, agricole, touristique et des services.

Les entreprises sud-coréennes participant à ce séminaire souhaitent investir dans les technologies de l’information et les biotechnologies, l’agroalimentaire, l’industrie auxiliaire, la culture, le divertissement, a déclaré Lee Gwang-chuk, directeur de la télévision TJB.

De son côté, Ju Young-seob, ancien ministre sud-coréen des petites, moyennes entreprises et des start-up, a estimé que l’accord de libre-échange entre le Vietnam et la République de Corée, entré en vigueur le 20 décembre 2015, avait créé une nouvelle motivation aux efforts de porter le commerce bilatéral à 100 milliards de dollars d’ici 2020.

Pour atteindre l’objectif fixé, il a recommandé d’intensifier la coopération entre entreprises vietnamiennes, sud-coréennes et d'un pays tiers. -VNA