Le général de corps d'armée To Lam, ministre vietnamien de la Sécurité publique. Photo : VNA
 

Singapour (VNA) – Le ministre vietnamien de la Sécurité publique, Tô Lâm, a participé le 18 septembre à Singapour à la 2e conférence ministérielle de l’ASEAN sur la cybersécurité (AMCC).

Outre les pays membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), cet événement a vu la participation de représentants de cinq pays partenaires que sont les Etats-Unis, l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande et la Chine. Les participants ont discuté de la coopération pour mieux faire face aux risques d’attaques en ligne dans le secteur économique.

Dans son discours prononcé lors de la cérémonie d’ouverture, le ministre singapourien de la Communication et de l’Information, Yaacob Ibrahim, a souligné les menaces croissantes pour la cybersécurité. Il a insisté sur la nécessité de renforcer la coopération au sein de l’ASEAN pour résoudre les défis, vu les dégâts importants causés par les cyberattaques dans le secteur économique.

Lors de la conférence, les participants ont tous souligné l’importance du renforcement de la collaboration pour assurer la cybersécurité et mieux faire face aux menaces. Ils ont également affirmé leur soutien à l’élaboration d’un guide sur l’utilisation responsable des technologies de l’information et de la communication au sein de l’ASEAN.

Selon des études singapouriennes, l’économie numérique de l’ASEAN  pourrait se chiffrer à 200 milliards de dollars ces 10 prochaines années, dont 90 milliards provenant de l’e-commerce. Cependant, ​en raison de​ ses infrastructures​ de cybersécurité peu développées, l’économie numérique de la région fait face à de nombreux risques et défis. -VNA