Des plats exposés lors de la cérémonie de présentation du centre de recherche, de préservation et de développement de la cuisine vietnamienne. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le centre de recherche, de préservation et de développement de la cuisine vietnamienne a vu le jour lors d'une cérémonie organisée jeudi à Ho Chi Minh-Ville.

Il se concentre sur l'étude des plats typiques et des boissons du Vietnam, fixe les normes des plats au service des événements nationaux, sélectionne les meilleurs aliments pour servir des activités touristiques, outre le fait de recueillir des informations sur la nourriture vietnamienne.

En parallèle, l'établissement prévoit d'organiser des cours de cuisine et de fournir des diplômes aux cuisiniers, aidant les chefs vietnamiens à pénétrer des marchés à l'étranger.

S’adressant lors de cet événement, le vice-président de l'Association du Tourisme du Vietnam, Vu The Binh, a déclaré que la gastronomie vietnamienne était hautement appréciée par les touristes étrangers. Des plats vietnamiens tels que le pho (soupe de nouilles de riz), le nem (rouleau de printemps) et le bun cha (vermicelles au porc grillé), ont gagné en popularité chez les gourmets locaux et étrangers.

"Le développement social a simplifié l'emploi des épices traditionnelles, ce qui a conduit à un besoin d'étudier et de promouvoir la cuisine vietnamienne", a souligné Vu The Binh. "Avec la naissance de ce premier centre, il permettrait de préserver la cuisine vietnamienne et de rehausser ​le prestige de cette dernière ​à l’échelle mondiale", a-t-il affirmé. - VNA