Le vice-président permanent du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, Le Thanh Liem (droite) et le ministre de l’Industrie lourde, des Ressources d’eau et du Commerce de la Nouvelle-Galles du Sud, Niall Blair. Photo: VNA

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Ho Chi Minh-Ville s’intéresse à la gestion des ressources en eau et souhaite partager des expériences en la matière avec Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré le vice-président permanent du Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville, Le Thanh Liem.

Le responsable de la mégapole du Sud a reçu le 8 novembre le ministre de l’Industrie lourde, des Ressources en eau et du Commerce de la Nouvelle-Galles du Sud, Niall Blair, en visite de travail au Vietnam. Il a hautement apprécié les relations de coopération entre les deux parties.

Le Thanh Liem a informé que l’Australie comptait actuellement 182 projets d’investissement dans la ville. Le commerce Ho Chi Minh-Ville-Nouvelle-Galles du Sud s’est chiffré en 2017 à 800 millions de dollars et va se chiffrer à un milliard de dollars en 2018. Les deux parties accélèrent leur coopération en ce sens dans l’éducation, l’agriculture, le tourisme…

Ho Chi Minh-Ville s’intéresse à la gestion des ressources en eau car la ville fait régulièrement face aux inondations et aux vives-eaux. En plus, la cité a un besoin croissant en eau courante à des fins domestiques.

A propos des orientations de développement dans le futur, Le Thanh Liem a indiqué que la ville s’intéressait à la mise en œuvre du projet de cité intelligente et à la construction d’une cité créative à l’Est. Ho Chi Minh-Ville souhaite inviter les experts de Nouvelle-Galles du Sud à venir échanger des expériences et à aider la ville.

Selon Niall Blair, la Nouvelle-Galles du Sud, durant son processus de développement, a dû faire face aux mêmes défis que Ho Chi Minh-Ville en matière d’infrastructures, de gestion des ressources d’eau, de traitement des eaux usées…

Il a attendu une coopération plus étroite entre les deux parties pour profiter des avantages de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressif. Il a affirmé promouvoir la coopération bilatérale dans la résilience aux changements climatiques, l’agriculture high-tech, l’eau courante pour les zones rurales et d’autres questions urbaines.-VNA