Chaîne du froid dans un supermarché. Photo : CVN
 
 
Ho Chi Minh-Ville (VNA) - En mars, à Hô Chi Minh-Ville, plus de 100 spécialistes participeront à une conférence internationale pour réfléchir à solutions durables dans la gestion de la chaîne du froid afin de limiter les pertes et le gaspillage alimentaires.

Il s’agit d’une des programmes d’action mondiale pour la communauté organisés par Carrier Transicold (un des leaders de son industrie, en mesure de fournir à ses clients partout dans le monde des systèmes de réfrigération technologiquement avancés), pour renforcer la coopération dans le système de climatisation et de réfrigération afin de diminuer le gaspillage alimentaire et limiter les émissions de gaz à effet de serre.

Le Vietnam fait encore face à nombreux défis dans le gaspillage de produits alimentaires et de produits agricoles, dans la gestion de la chaîne du froid. Selon David Appel, président de Carrier Transicold, "les nouvelles technologies non seulement permettront d’optimiser les systèmes de réfrigération, mais aussi de réduire les émissions de CO2. Cette conférence apportera des propositions pour réduire le gaspillage alimentairen au Vietnam et en Asie du Sud-Est en général".

Les 7 et 8 mars, lors de la conférence, les délégués clarifierons les principales causes du gaspillage alimentaire au Vietnam et après, évalueront les opportunités et donneront aussi des solutions pratiques dans la gestion des produits agricoles. En plus, ils partageront des plans d’action pour remédier aux pertes actuelles, qui seront appliqués dans les autres pays d’Asie du Sud-Est. 

Baisser de 10% le gaspillage alimentaire en 2020
Les produits aquatiques doivent être surgelés. Photo : CVN
 
Le but de cette conférence rejoint l’objectif de l’APEC de baisser de 10% le gaspillage alimentaire en 2020 ainsi que l’objectif à l’horizon 2030 de l’ONU sur la question du gaspillage et de la perte de nourriture.

John Mandyck, vice-président du développement durable de l’UTC et aussi co-auteur de "Food Foolish : The Hidden Connection Between Food Waste, Hunger and Climate Change" (Folies alimentaires : le lien caché entre gaspillage alimentaire, faim et changement climatique), a souligné : "nous répondrons à la quantité d’aliments pour 10 milliards de personnes d’ici 2050. Mais selon l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, chaque jour, 25.000 personnes meurent de faim et un tiers de la nourriture consommable est jeté chaque année. Les  trois conférences précédentes organisées au Royaume-Uni et à Singapour ont permis de réfléchir à des solutions pour limiter ce gaspillage alimentaire".

David Appel a ajouté aussi qu’"actuellement, dans le monde entier, seulement 10% des denrées alimentaires et des produits agricoles frais se conservent très bien. Réduire le gaspillage alimentaire et améliorer la distribution sont possible grâce à l'application de systèmes de climatisation et de réfrigération. Cependant, pour une efficacité optimale, il est nécessaire de mieux comprendre les besoins de chaque marché. C’est la raison pour laquelle  nous avons choisi, pour organiser cette 4ème conférence, le Vietnam en tant que pays représentatif de l’Asie du Sud-Est". 

Un rapport daté de 2011 du Département général  de l’environnement du Vietnam a montré que la chaîne alimentaire génère près de 5,75 millions de tonnes de perte de nourriture par année, soit l’équivalent de 60% de déchets solides du pays.

Cette 4e  conférence internationale sur la chaîne du froid sera également l’occasion pour les fournisseurs et commerçants de présenter des technologies novatrices et d’identifier des partenaires pour moderniser les systèmes de réfrigération.-CVN/VNA