Hanoi (VNA) – Directeur adjoint de la Fédération du cirque du Vietnam, Tông Toàn Thang a conquis le public grâce à son talent, en transformant des bêtes sauvages en animaux dociles. Rencontre.
 
Cirque : Tong Toan Thang, le "prince des pythons" hinh anh 1Tông Toàn Thang et des spectateurs.Photo : VNP

Né en 1967 à Hanoi, Tông Toàn Thang a été le premier artiste vietnamien à présenter un numéro avec des pythons. Il a récemment reçu le titre d’"Artiste du Peuple" remis par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Une carrière fulgurante

Il vient de remporter en octobre le prix de "Meilleur metteur en scène" au Festival international du cirque 2019 à Hanoï. Tông Toàn Thang a créé ses propres numéros. Certaines de ses créations ont été récompensées lors de Festivals internationaux du cirque telles que le numéro "Du quan ho" (un spectacle de voltiges rythmé par les chants alternés du quan ho), médaille d’or au Festival international du cirque en Italie en 2014 ; ou encore celui de "Roméo et Juliette", médaille d’or au Festival international de Huê en 2016.

En 1992, M. Thang a reçu le prix du public pour "Artiste préféré" et un second pour son numéro spécial "Thach Sanh danh tran tinh cuu công chua" (Thach Sanh combat le python pour sauver la princesse) au Festival international du cirque en Chine. Il a fait des tournées en Thaïlande, Finlande, Suède, Norvège… De 1997 à 2001, il s’est produit aux États-Unis dans 97 villes pour un total de 1.000 numéros. Il a également performé sur 16 îles de l’océan Pacifique.

Tông Toàn Thang est surnommé "Thach Sanh" par ses fans, en référence à la fable vietnamienne éponyme. D’autres surnoms lui ont été donnés lors de ses tournées à l’étranger : le prince des pythons, l’homme aux serpents, le roi des serpents, Tarzan…

L’amour du métier
 
M. Thang a commencé les représentations de cirque en 1983. Il est dresseur de pythons depuis 1991. Aujourd’hui, il possède la double casquette de directeur adjoint et responsable du marketing de la Fédération du cirque du Vietnam, mais également d’artiste.
 
Cirque : Tong Toan Thang, le "prince des pythons" hinh anh 2Tông Toàn Thang dans la peau de Thach Sanh qui a vaincu le monstre mythique de la fable. Photo : VNP

"Nous déployons des mesures afin de servir le public et d’augmenter les revenus des artistes. Les dépenses destinées au cirque sont assez élevées, mais le prix du ticket est bas. La compensation est par conséquent faible. Chaque artiste gagne seulement entre 120.000 et 150.000 dôngs par spectacle", confie-t-il.

Relier l’homme à la nature, c’est ce que "Thach Sanh" souhaite mettre en avant dans ses spectacles. "Faire aimer les animaux et la nature, inciter à les respecter et les protéger, c’est ce qui me procure le plus de bonheur dans ma carrière artistique, notamment grâce aux pythons", partage-t-il.

"Aimer les animaux, cela sert à évaluer la personnalité d’un homme et à mieux se comporter en tant qu’être humain". C’est cet état d’esprit qui a fait de lui, ces quatre dernières décennies, le dresseur de python N°1 au Vietnam. L’artiste Tông Toàn Thang a été attaqué trois ou quatre fois sur scène par ses reptiles. Cependant, cela ne l’a pas découragé et l’a poussé à se perfectionner.

D’après lui, sa carrière lui a apporté persévérance, fermeté et patience. En 2001, l’artiste s’est marié avec une comédienne. "Je me sens très chanceux parce que mon épouse est aussi une artiste. C’est pourquoi, on se comprend mutuellement", se réjouit-il. "C’est l’amour et la passion du métier que je veux transmettre comme valeurs à mes élèves et à la jeune génération", conclut-il.
 
* Témoignages

"Tông Toàn Thang est toujours enthousiaste et dynamique. Il consacre beaucoup de temps au cirque et transmet avec ferveur son amour du métier à la jeune génération", a souligné l’artiste Trân Bao Lân, de la Fédération du cirque du Vietnam.

"Je regarde toujours les représentations de Tông Toàn Thang. On ressent sa passion à travers son numéro avec les pythons. Ses performances constituent un modèle à suivre pour la jeune génération", a noté l’artiste Bùi Hai Quân, de la Fédération du cirque du Vietnam. – CVN/VNA