Le vice-Premier ministre Vu Van Ninh est allé vendredi formuler ses meilleurs vœux aux habitants khmers à l’occasion de la fête Chol Chnam Thmay (Nouvel An des Khmers), les exhortants à faire valoir la tradition de solidarité et à rivaliser d’efforts dans la production agricole et l’édification de la nouvelle ruralité.

Lors d’une rencontre à Cân Tho (delta du Mékong) en l’honneur du Nouvel An des Khmers, le dirigeant a briefé les responsables et plus de 700 délégués de 17 provinces et villes du delta du Mékong sur les politiques du Parti et de l’Etat en vue du développement socio-économique, de l’amélioration de la vie matérielle et spirituelle des habitants khmers.

Il a encouragé les habitants khmers à continuer de préserver et de valoriser l’identité nationale, d’enrichir de plus en plus leur vie culturelle, à augmenter leur vigilance révolutionnaire, à lutter contre le complot dit "d'évolution pacifique" des forces hostiles, ce pour contribuer à garantir la sécurité politique, l’ordre et la sécurité sociale.

Nombre de changements positifs ont été enregistrés en 2013 et au premier trimestre de 2014 sur la mise en œuvre des politiques du Parti et de l’Etat en matière de religion et de nationalité, a rapporté le chef adjoint de la permanence dudit comité, Nguyên Phong Quang.

Les localités ont concentré les investissements sur la construction des infrastructures socio-économiques via les première et deuxième phases du Programme de développement socio-économique en faveur des communes montagneuses en difficulté particulière et des régions reculées (programme 135).

Des politiques d’aide à la sédentarisation et au développement de la production, à la formation professionnelle, à la création d’emploi, à la réduction de la pauvreté, de financement aux études des étudiants khmers et aux soins de santé ont été également mises en œuvre, contribuant à élever le niveau de vie des populations locales.

Le vice-Premier ministre Vu Van Ninh, qui est chef du Comité de pilotage du Nam Bô occidental, a demandé aux ministères, branches et localités peuplées des Khmers de continuer de mener à bien les options et politiques du Parti et de l’Etat en matière de religion et de nationalité, de s’occuper davantage de la vie des habitants khmers et d’aider ceux en difficulté.

Dans le delta du Mékong, les traditions ancestrales de l'ethnie minoritaire khmère restent toujours vivaces. La fête Chol Chnam Thmay, qui signifie en langue khmère " Entrée dans l'année nouvelle", est sans conteste la plus importante d'entre elles.

La fête Chol Chnam Thmây, où se mêlent étroitement le culte de la culture du riz inondé et certains rites bouddhiques, se déroule chaque année du 13 au 15 avril du calendrier solaire (cela correspond aux trois premiers jours du premier mois du calendrier khmer).

Selon la conception des Khmers, cette fête marque la transition entre la fin de la saison sèche et le début de celle des pluies. C'est aussi le temps où la végétation et la nature sont en pleine effervescence, le signal du commencement d'une nouvelle année de durs travaux champêtres. – VNA