Hanoï (VNA) - Les exportations nationales de chaussures et de textile-habillement ont été bien animées en janvier grâce à la forte croissance de la valeur d’exportation sur de nombreux marchés.

Cette année, la filière textile table sur 33,5 milliards de dollars d’exportation. Photo: viettimes.vn

Selon le Département général des Douanes, en janvier, la filière textile a dégagé 2,49 milliards de dollars d’exportation, pour une croissance de 15,5% par rapport à la même période de l’an dernier.
 
Les Etats-Unis, le Japon, la République de Corée, la Chine et l’UE sont demeurés les principaux consommateurs, avec une croissance considérable en valeur en glissement annuel. Les exportations nationales de ces produits ont aussi connu une croissance considérable sur d’autres marchés comme le Myanmar, l’Égypte, la Turquie, l’Ukraine ou la Hongrie.

«Par rapport à la même période de l’année 2017, les exportations de ce secteur en janvier ont été meilleures. Plusieurs entreprises ont des commandes jusqu’en septembre. Les opportunités d’augmentation de la valeur à l’exportation et d’élargissement des débouchés seront plus ouvertes lorsque l’accord de libre-échange Vietnam-UE sera effectif, en courts d’année», a estimé Mme Nguyên Thi Tuyêt Mai, secrétaire générale de l’Association du textile-habillement du Vietnam.

Cette année, ce secteur table sur 33,5 milliards de dollars d’exportation.

Dans la société de chaussures de Vien Thinh. Photo: baohaiquan

Le même mois, avec un chiffre d’affaires de 1,42 milliard de dollars (+21% sur un an), le secteur de la chaussure et des produits de maroquinerie s’est aussi bien porté. Une forte croissance a été notée dans la plupart des débouchés. Les États-Unis, l’UE, la Chine et le Japon demeurent les principaux marchés à l’export.

Évaluant les perspectives d’exportation de ce secteur en 2018, un représentant de l’Association du cuir et des chaussures du Vietnam a estimé que l’accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA) permettra aux chaussures de sport du Vietnam - qui représentent deux tiers du total des chaussures «made in Vietnam» de toutes catégories exportées dans l’UE - de bénéficier tout de suite d’une exemption de taxe douanière. Situation identique pour les sacs en cuir.

En outre, les États-Unis sont en train d’impulser le processus d’adoption d’un nouveau projet de loi sur la taxe douanière, selon lequel de nombreuses lignes de marchandises bénéficieraient d’une réduction de taxe douanière. Il est possible que des dizaines de types de chaussures et de produits en cuir en provenance du Vietnam en bénéficient.

Pour 2018, ce secteur ambitionne un chiffre d’affaires à l’export de 20 milliards de dollars, +10% par rapport à 2017. -CPV/VNA