Hanoi, 27 septembre (VNA) - La cérémonie commémorative en mémoire de M.Trân Dai Quang, membre du Bureau politique, président du Vietnam,  a été solennellement organisée à 7h jeudi matin, 27 septembre, à la Maison funéraire nationale, 5 rue Trân Thanh Tông, à Hanoi.

Au nom des dirigeants du Parti et de l'État, le secrétaire général du PCV, chef du Comité chargé d’organisation du deuil, a lu l’oraison funèbre à la mémoire du président Trân Dai Quang. Photo : VNA

 

Une cérémonie a été également tenue à la salle de conférence Thông Nhat à Hô Chi Minh-Ville et dans la commune de Quang Thien, district de Kim Son, province de Ninh Binh, province natale du président Trân Dai Quang.

Y ont participé les actuels et anciens dirigeants du Parti, de l’Etat, de l’Assemblée nationale, du gouvernement, les délégations de hauts dirigeants étrangers, des responsables des ministères, des services, des organisations de masse, de  nombreux habitants et toute la famille du défunt.

Phankham Viphavan, membre du Bureau politique, vice-président du Laos et une délégation de haut rang du Parti, de l’Etat du Laos ont assisté à la cérémonie commémorative.

Les dirigeants du Parti et de l'État lors de la cérémonie commémorative. Photo : VNA

 

Ces deux derniers jours, avec les plus profonds regrets, 1.658 délégations vietnamiennes et étrangères regroupant environ 50.000 personnes sont allées rendre hommage au feu président Trân Dai Quang à Hanoi, Ho Chi Minh-Ville et dans la province de Ninh Binh. De plus, 164 délégations diplomatiques, des organisations internationales, dont 16 délégations internationales de haut rang, ont envoyé des lettres et messages de  condoléances au Parti, à l’Etat, au peuple vietnamiens et à la famille du défunt.

Le secrétaire général Nguyen Phu Trong, chef du Comité chargé de l’organisation des funérailles, a lu l’oraison funèbre.

L’oraison funèbre a indiqué notamment : M. Tran Dai Quang, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste du Vietnam, président de la République socialiste du Vietnam, président du Conseil de la défense et de la sécurité, chef du Comité central de pilotage de la réforme judiciaire, député de l'Assemblée nationale, un dirigeant qui a contribué à la glorieuse cause révolutionnaire du Parti et de la nation, pour le bonheur du peuple, nous a fait ses adieux. C’est une grande perte pour le Parti, l’État, le peuple et les proches du camarade Tran Dai Quang.

M. Tran Dai Quang est né le 12 octobre 1956 dans la commune de Quang Thien, district de Kim Son, province de Ninh Binh, une terre de révolution, d' histoire, de culture et de patriotisme. Il est devenu membre du Parti communiste du Vietnam en juillet 1980.

Passant en revue la vie et l’œuvre de M. Tran Dai Quang, le secrétaire général Nguyen Phu Trong, a rappelé: En plus de 45 ans, depuis qu'il était étudiant de l’Ecole centrale de la Police populaire jusqu'à devenir membre du Politburo, secrétaire du Comité central du Parti communiste du Vietnam, ministre de la Sécurité publique et membre du Politburo, président de la République socialiste du Vietnam, sa vie et sa carrière furent attachées à la Police populaire et à l’œuvre d’édification et de défense de la Patrie.

En tant que membre du Politburo, secrétaire du Comité du Parti au sein du ministère de la Sécurité publique, ministre de la Sécurité publique et député de la XIIIe législature de l’Assemblée nationale, lui et le Comité du Parti et les dirigeants du ministère de la Sécurité publique ont dirigé l'institutionnalisation de la résolution du 11ème Congrès du Parti et le plateforme pour la construction du pays dans la période de transition vers le socialisme (complétée et développée en 2011) sur l’assurance de la sécurité et de l’ordre social.

Il a pris des initiatives pour saisir la situation et conseiller rapidement le Parti et l’État sur un certain nombre de préconisations et de solutions de base d'importance stratégique pour assurer la sécurité nationale, l’ordre et la sécurité sociale ; détecter, combattre, prévenir de nombreux complots, des activités de sabotage des forces hostiles, réactionnaires et de crimes. Ses efforts et ses résultats en tant que chef des forces de la Police populaire ont contribué à préserver l’indépendance, la souveraineté, l’intégrité territoriales et à servir le développement socioéconomique et les affaires extérieures du pays.

Après la 11e session de la XIIIe législature de l'Assemblée nationale, en avril 2016, en tant que membre du Politburo, président de la République socialiste du Vietnam, lui et les dirigeants du Parti et de l’Etat ont dirigé l'ensemble du Parti, de l’Armée et du peuple pour mettre en œuvre efficacement la résolution du XIIe Congrès national du Parti, les résolutions du Comité central du Parti et de l'Assemblée nationale; collaboré étroitement avec les organes législatifs, exécutifs, judiciaires, le Front de la Patrie et les organisations sociopolitiques dans l'accomplissement des tâches et des pouvoirs du chef de l'Etat, du président du Conseil de la défense et de la sécurité, et du chef du Comité central de pilotage de la réforme judiciaire.

Il a ainsi activement contribué à la promotion du renouveau, au développement de l’économie de marché à orientation socialiste, au développement des relations extérieures et à l’intégration internationale ; au renforcement du potentiel de défense et de sécurité et au maintien ferme de la stabilité sociopolitique ; à l’élévation du rôle et du prestige du Vietnam sur la scène internationale.

En tant qu'un des principaux dirigeants du Parti et l'État, il a toujours rehaussé son esprit de responsabilité, sa conscience organisationnelle et son exemplarité ; préservé la solidarité et l'unité au sein du Parti ; aimé ses camarades et ses compatriotes ; toujours placé les intérêts du Parti et du pays au plus haut niveau…

Il fut un leader ayant une ferme volonté politique, une détermination constante dans l’objectif d’indépendance nationale et de socialisme. Il fut un fidèle absolu au marxisme-léninisme et à la pensée de Ho Chi Minh, ainsi qu’à la plate-forme, aux lignes du Parti et aux intérêts nationaux, déterminé à défendre résolument le Parti, le régime socialiste, l'Etat et le peuple.

Dans la famille, M. Tran Dai Quang fut un mari et un père exemplaire, vertueux et généreux. Avec 62 ans de vie dont 38 ans comme membre du Parti, il a consacré sa vie à la glorieuse cause révolutionnaire du Parti, au peuple et au bonheur des gens. Le Parti et l’État lui ont remis de nombreux ordres, médailles et l’insigne des 30 ans de membre du Parti.

Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyen Phu Trong a affirmé la volonté et la détermination de tout le Parti, de toute l’armée et de tout le peuple de poursuivre le chemin révolutionnaire glorieux choisi par le Président Ho Chi Minh et le peuple vietnamien, de conjuguer les efforts et de valoriser la force du bloc d’union nationale, ce afin de stimuler le processus de Renouveau et de s’orienter vers l’objectif  de "peuple riche, pays puissant, démocratique, égal et moderne".

Enfin, Nguyen Phu Trong a adressé à la famille du défunt ses condoléances les plus attristées.

Représentant la famille du président Tran Dai Quang, Tran Quan, son fils aîné, a remercié les dirigeants du Parti, de l’Etat ; les anciens dirigeants du Parti, de l’Etat et du Front de la Patrie ; les dirigeants des localités, des ministères et secteurs ; les dirigeants de pays ; les amis internationaux ; les représentants des organes diplomatiques ; les habitants… pour venir rendre hommage, rendre un adieu à son père et le conduire vers son dernier lieu de repos. Il a aussi remercié les médecins vietnamiens et japonais pour leurs efforts auprès de son père ces derniers temps.

Les dirigeants du Parti, de l’Etat et du Front de la Patrie du Vietnam ont fait le tour du cercueil du président Tran Dai Quang pour lui rendre un dernier adieu. Le cercueil a été recouvert par le drapeau national.

La cérémonie d’enterrement aura lieu ce jeudi à 15h30 dans sa province natale de Ninh Binh, au Nord. -VNA