Benjachavakul, un donneur de sang des plus genereux hinh anh 1Ayant donné son sang à 25 reprises, Chinoros Benjachavakul est l’un des donneurs exemplaires du Vietnam. Photo : CTV/CVN

Hanoï (VNA) - De nature philanthropique et toujours très enthousiaste dès qu’il s’agit d’activités caritatives, le Thaïlandais Chinoros Benjachavakul est devenu l’étranger qui a le plus donné son sang au Vietnam.

Étant actuellement directeur adjoint d’une société spécialisée dans l’élevage de bétail, Chinoros Benjachavakul a à ce jour, donné son sang près de 50 fois, c’est également la 25e fois qu’il participe à un don de sang en tant que donneur au Vietnam.

Depuis qu’il est étudiant à l’Université de Chiang Mai, en Thaïlande, Chinoros a régulièrement participé aux collectes de sang organisés par l’établissement. "Le fait de donner son sang peut sauver des vies", a-t-il fait part. Avant d’ajouter qu’il se lance et assiste à des collectes de sang tous les trois mois.

Maîtrisant bien le vietnamien, Chinoros a participé à de nombreuses collectes de sang au Vietnam, y compris dans des régions reculées. Il espère que son geste contribue à inspirer les autres, en particulier les jeunes, à faire de même. "Pour moi, le don de sang est une action très significative et utile. Si on partage et offre sa générosité, on sera récompensé en retour", a affirmé Chinoros.

En vue de l’épidémie du nouveaux coronavirus COVID-19, Chinoros Benjachavakul souligne l’importance de ce geste car les banques de sang sont continuellement en besoin de stock.

Travaillant au Vietnam depuis plus de 25 ans, Chinoros organise souvent avec sa société des activités caritatives, particulièrement des collectes de sang.

En 2017, Chinoros Benjachavakul figurait parmi les 100 donneurs exemplaires du Vietnam ayant le plus de fois fait don de son sang. -CVN/VNA