Bien que le Vietnam n’ait décroché qu’une médaille d’or lors de ces 17es Jeux sportifs d’Asie (ASIAD 17), nos sportifs ont confirmé leur belle progression, notamment dans des disciplines olympiques comme la gymnastique artistique, la natation ou l’haltérophilie.

Les 17es ASIAD ont eu lieu du 19 septembre au 4 octobre à Incheon, en République de Corée, au bord de la Mer Jaune. Durant la compétition, 14 records du monde ont été battus.Composée de 289 membres et sportifs inscrits dans 22 disciplines des 36 au programme, la délégation vietnamienne s’en est tirée, après 16 jours de compétitions, avec un bilan honorable d’une médaille d’or, 10 d’argent et 25 de bronze, même si l’objectif était de ramener de deux à trois médailles d’or. Le Vietnam a terminé à la 21 place du classement pas nations et 7e en nombre de médailles. Si sur le plan purement comptable, c’est une relative déception, les observateurs y notent une progression remarquable sur l’arène asiatique.

Des premières

Le Vietnam a décroché dimanche 21 septembre sa médaille d’or. Un exploit signé Duong Thuy Vi, en wushu. Cette première médaille d’or a été remportée lors de la deuxième journée de compétition des 17es ASIAD et de la première journée de compétition de l’équipe vietnamienne de wushu. Après deux épreuves avec épée et lance, la prestation de Thuy Vi a pleinement convaincu les arbitres, qui lui ont donné au total 19,41 points, soit un tout petit peu mieux que sa dauphine venue de Macao (Chine), Li Yi (19,39 points). Née le 11 mai 1993, Thuy Vi est aussi considérée comme une des étoiles montante du wushu, à même de prendre la relève de la génération dorée des Trà My, Mai Phuong et Thuy Hiên. À 21 ans, Thuy Vi s’est déjà constituée un palmarès admirable : médailles d’or aux championnats du monde et d’Asie junior, aux Asian Indoor Games, aux 27es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est..., et bien évidemment ce dernier titre aux 17es ASIAD.