La transformation du noix de cajou à l'export chez la société Phuc An. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - La valeur des exportations du secteur agricole pourrait dépasser le cap de 40 milliards de dollars cette année, conformément à l’engagement du ministère de l’Agriculture et du Développement rural avec le gouvernement, a déclaré son ministre Nguyen Xuan Cuong.

Selon les statistiques du ministère, en mai les produits agricoles ont rapporté 8,25 milliards de dollars ( 9,6%), les produits aquacoles, 3,12 milliards ( 9,7%), et les produits sylvicoles, 3,4 milliards ( 8,7%). C’est le résultat des efforts du secteur de l’agriculture dans la promotion du commerce, le développement des entreprises.

En fait, le nombre d’entreprises du secteur a augmenté de 3.700 à 7.600, sans compter 33.000 fermes et des milliers de coopératives. La plus-value du secteur agricole a passé de 7 milliards de dollars en 2015 à 8,5 milliards de dollars en 2017 et pourrait dépasser le cap de 9 milliards de dollars cette année. Ces chiffres impressionnants ont permis au ministre d’avoir confiance en une valeur d’exportation de 40 milliards de dollars pour cette année.

Cependant, selon le ministre, l’agriculture fait face à nombreux défis, notamment la faiblesse dans la production en détail, la transformation et la conservation des produits laissant à désirer et les effets des changements climatiques. Donc, il a demandé d’accélérer la restructuration du secteur agricole et l’application des technologies dans la production et de développer les produits agricoles phares.

En 2017, le Vietnam s’est classé 19e place du monde et deuxième au sein de l’ASEAN en matière d’exportation des produits agricoles. Cependant, le pays rencontre les difficultés sur le plan d’impôt et de technique et ses produits sont fortement concurrencés par des produits étrangers. Il a demandé la participation plus active des localités fortes en produits agricoles aux exportations avec les mesures efficaces et les objectifs précis.

«Le Vietnam a signé 12 accords de libre-échange et expédié ses produits vers 180 pays. Ce sont les débouchés difficiles ayant une science moderne et une capacité d’administration élevée », a-t-il estimé, tout en insistant sur l’importance de la restructuration du secteur agricole pour augmenter la compétitivité des produits agricoles du Vietnam. -VNA