Aéroport de Tan Son Nhat. Photo : VNA
 

Hanoï (VNA) – L’agrandissement de l’aéroport de Tan Son Nhat à Ho Chi Minh-Ville selon un projet de la société française ADPI a été abordé lors de la réunion de la permanence du gouvernement tenue le 28 mars à Hanoï.

Selon les conseils d’ADPI, il est possible de construire un terminal dans la zone sud de l’aéroport, où se trouve le terminal actuel. Ce nouveau terminal, d’une surface de plancher de 200.000 m​², permettrait d’accueillir chaque année 20 millions de passagers. Ce plan nécessiterait un investissement total d’environ 18.000 milliards de dôngs (plus de 782,6 millions de dollars). La zone nord de l’aéroport sera réservée à la construction de terminaux de fret, centres de maintenance et autres ouvrages à partir de 2025.

Les membres de la permanence du gouvernement ont déclaré leur soutien​ à ce plan qui permettra de porter la capacité de l’aéroport à 45-50 millions de passagers.

Appréciant le projet d’ADPI, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a chargé le ministère des Transports et des Communications de travailler avec la société française et des consultants vietnamiens pour parachever le plan et assurer l’efficacité de l’utilisation du foncier, mobiliser des fonds et remplir les procédures nécessaires à la mise en chantier du nouveau terminal. Objectif : diminuer la surcharge de l’aéroport Tan Son Nhat qui dépasse déjà de 44% sa capacité prévue pour 2020.

Une fois les travaux achevés, l’aéroport de Tan Son Nhat pourra servir chaque année au moins 50 millions de passagers.

Le Premier ministre a demandé au Comité populaire de Ho Chi Minh-Ville de travailler sur les infrastructures de transport aux alentours de l’aéroport, afin d’éviter les embouteillages.-VNA