Le match entre le Vietnam et les Philippines. Photo : VNA

Hanoï (VNA) – Après une victoire de 2 à 1 de l’équipe vietnamienne face à son adversaire philippin lors du match aller en demi-finale dans le cadre de l’AFF Suzuki Cup 2018, les grands médias internationaux ont hautement apprécié les efforts de l’équipe de l’entraîneur sud-coréen Park Hang-seo.

"Football: le Vietnam prend le contrôle des demi-finales de l’AFF Suzuki Cup" (Football: Vietnam take control of Suzuki Cup semi-finals), tel est le titre d’un article louant la victoire de l’équipe vietnamienne publié par l’Agence France-Presse (AFP).

Selon l’article, le Vietnam a mené un bon début de match alors que l’attaquant Nguyen Anh Duc a ouvert le score à la 12e minute après avoir reçu le ballon de Van Hau. Cependant, durant de minutes supplémentaires de la première mi-temps, l’équipe hôte a égalisé grâce au but de Patrick Reichelt. En seconde période, à la 48e minute, l’attaquant Phan Van Duc a marqué le deuxième but. Avec ce résultat, le Vietnam prend l'avantage avant le match retour au stade de My Dinh à Hanoi, le 6 décembre prochain.

En même temps, dans son article intitulé "Football - Le Vietnam bat les Philippines – la première défaite de l’entraîneur Eriksson" (Soccer - Vietnam beat Philippines to hand Eriksson first defeat), Reuters a noté qu’avant de rencontrer le Vietnam, l’équipe philippine, sous la direction de l’entraîneur Sven-Goran Eriksson, avait remporté deux victoires et fait deux match nuls lors de cette compétition régionale.

L'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) a cité la déclaration de l’entraîneur Sven-Goran Eriksson, qui a fait l'éloge du Vietnamien Phan Van Duc, ajoutant que l'attaquant de 22 ans avait un grand potentiel.

Selon l’entraîneur suédois, les Philippines feront de leur mieux pour le match retour prévu le 6 décembre, au stade national My Dinh à Hanoï.

Après le match contre les Philippines, le 2 décembre, les filets du gardien de but vietnamien Dang Van Lam ont tremblé pour la première fois lors de ce tournoi. Avec quatre matchs, soit 405 minutes, sans encaisser le moindre but, Dang Van Lam est devenu le gardien ayant réussi le plus de "clean sheet" (0 but) de l’histoire de ce tournoi.

Lors d’un point presse donné après le match aller, l’entraîneur Sven-Goran Eriksson a reconnu que les Philippines avaient rencontré un adversaire très fort de ce tournoi. Malgré tout, l’équipe philippine continue d’essayer pour créer une surprise à Hanoï, a-t-il affirmé. –VNA