A la decouverte de Ho Chi Minh-Ville, haut lieu touristique de la region Sud hinh anh 1Des touristes visitent le Palais Đôc Lâp (Indépendance), site historique spécial national situé au centre-ville de Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNP/VNA

Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Hô Chi Minh-Ville, âgée de plus de 300 ans, est le reflet des impacts culturels et historiques au cours de son développement. Actuellement, la dynamique ville  du bord de la rivière Sai Gon, distinguée par ses caractéristiques culturelles et historiques traditionnelles, d’un écosystème typique du delta du Mékong, est une destination de choix pour les touristes vietnamiens et étrangers.

Impacts touristiques, culturels et historiques

Sai Gon, ancien nom de Hô Chi Minh-Ville, est le croisement de différentes cultures dont les plus représentatives sont les cultures vietnamienne, chinoise, khmère, indienne…

Entre les 17e et 19e siècles, c’est-à-dire jusqu’à l’époque coloniale, plusieurs ouvrages culturels et religieux originaux ont été construits, représentant vigoureusement le caractère culturel du Sud, un croisement de différentes cultures du monde, particulièrement sur le plan religieux avec des pagodes, temples et cathédrales implantées dans la ville par exemple les maisons communales Thông Tây Hôi, Minh Huong, les pagodes Giac Lâm, Ba Thiên Hâu, les clubs Nghia An, Quang Triêu, les cathédrales Marie, Thông Tây Hôi, Thu Duc … et des dizaines de fêtes cultuelles.

Un peu plus tard, l’architecture française a laissé son cachet dans le Sud. Remontant de la fin du 19e siècle au début du 20e, plusieurs ouvrages fortement inspirés de l’architecture française ont été bâtis, tels le port Nha Rong, construit en 1863, le palais Độc Lâp (Indépendance) (1868), la Poste centrale municipale (1886), l’Opéra municipal (1898), le siège du Comité populaire municipal (1898), le marché Bên Thanh (1912)…, qui existent encore et sont bien conservés.

Après la réunification du pays en 1975, Hô Chi Minh-Ville a construit de nouveaux ouvrages culturels et touristiques tels que le zoo Thao Câm Viên, le parc de loisir Dâm Sen, le complexe touristique et culturel Suôi Tiên, la rivière Ky Hoa, le complexe écotouristique Cân Gio …. au service des habitants et touristes. Particulièrement, plusieurs anciens sites historiques et révolutionnaires de la ville ont été restaurer pour aider les touristes à mieux connaître l’histoire de la ville donc les tunnels de Cu Chi, le palais Doc Lap, le temple commémoratif des héros Morts pour la Patrie de Ben Duoc, le site révolutionnaire des 18 villages de jardins de bétel, la base militaire de Rung Sac…

Le touriste peut admirer de ses propres yeux le développement spectaculaire du centre économique, culturel, scientifique de premier rang du Vietnam, des gratte-ciel, des centres de loisir et commerce, de magnifiques avenues mais aussi d’anciens ouvrages conservés presque intacts.

Aujourd’hui, l’un des tours préférés des touristes à Hô Chi Minh-Ville est de visiter le site national spécial du palais Doc Lâp, lieu témoignant de la défaite de l’administration de la République du Vietnam le 30 avril 1975, ou encore la Poste centrale municipale, une combinaison des architectures occidentale et orientale. 

Les tunnels de Cu Chi, base révolutionnaire pendant la guerre anti-américaine, d’une longueur de plus de 200 km, qui abritait des ouvrages au service de la vie quotidienne des soldats et de la lutte contre l’armée américaine, est un lieu incontournable.

Le programme « Go Vâp – A la recherche de cent années perdues » a été conçu pour les visiteurs amoureux de la culture, de l’histoire et de la gastronomie locale. Il propose aux touristes un bouquet d’activités:  danse du dragon au marché Ben Thanh, visite de l’ancien temple Phu Châu, de la maison communale Tân Thoi, de la pagode Phap Vân, découverte des tunnels de Phu Tho Hoa…

A la decouverte de Ho Chi Minh-Ville, haut lieu touristique de la region Sud hinh anh 2Croisière sur la rivière Sai Gon. Photo d’archives

De nouveaux circuits touristiques

Lorsque la pandémie de Covid-19 était contrôlée pour attirer des touristes, le service du tourisme de la ville a lancé début 2022 des programmes touristiques tels que « Bienvenue à Hô Chi Minh-Ville » « Chaque arrondissement ou district a son produit touristique emblématique ».

La ville offre aux touristes plusieurs choix via de  nouveaux circuits, par exemple un tour en hélicoptère pour admirer la ville d’en haut ou une balade à bord d’un bateau de tourisme sur la rivière au crépuscule.

En outre, les circuits agrotouristiques et écotouristiques sont développés par les districts de la banlieue. Typiquement dans le district de Can Gio, seul district de Hô Chi Minh-Ville disposant d’une côte de 23 km, de plus de 22.000 ha de surface aquatique, et de vastes mangroves, qui assure un climat clément toute l'année à la ville. Cân Gio est l’une des premières réserves de biosphère du pays.

Le district de Cu Chi, ceinture verte de la mégapole du Sud, est favorable au développement de l’écotourisme et du tourisme de jardins. Là-bas, le touriste visitera des vergers longeant la rivière Sai Gon, des zones agricoles high-tech, les tunnels de Cu Chi ou passera toute une journée dans la peau d'un paysan en pratiquant des travaux agricoles dans une maison-jardin.

Hô Chi Minh-Ville compte 366 points favorables aux activités touristiques qui résident dans les quatre groupes principaux ; tourisme nature, tourisme culturel matériel, tourisme culturel immatériel et tourisme lié aux ouvrages artificiels. Le service du Tourisme de la ville déploie, de concert avec des entreprises, une quarantaine de programmes touristiques dans les arrondissements et districts. -VI/VNA