lundi 21 août 2017 - 17:22:11

La question de Mer Orientale intéressée des étrangers

Imprimer

Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a demandé à Pékin de mettre fin à la construction des îles artificiels dans les zones maritimes litigieuses en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale) lors d'une rencontre jeudi 11 juin avec le vice-président de la Commission militaire centrale, Fan Changlong, en visite à Washington.

M. Ashton Carter a exprimé son inquiétude devant la situation en Mer Orientale et appelé la Chine à cesser ces actes et, de concert avec les parties revendiquant leur souveraineté, à trouver des mesures pacifiques définitive aux différends territoriaux, selon le droit international.

Le même jour, les mass média des Phillipines ont cité les paroles de l'ancien ministre philippin de l'Environnement, Angel Alcala, un prestigieux scientifique, selon lequel le Vietnam et les Philippines subiront les conséquences de l'environnement résultant des actes de Chine en Mer Orientale (Mer de Chine méridionale).

Ces actes ont des incidences sur la biodiversité et les ressources aquatiques dans cette zone maritime sur un long terme, et donc sur la vie des pêcheurs, a-t-il ajouté.

Mercredi 10 juin, le Centre de recherche de stratégies et de défense de l'Université nationale d'Australie a organisé un colloque sur le Vietnam et les différends en Mer Orientale.

Les participants ont discuté de points concernant la Mer Orientale et des mesures mises en oeuvre par le Vietnam pour faire face à celles-ci. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres