Les deux PM du Cambodge et du Laos, Samdech Techo Hun Sen (droite) et Thongloun Sisoulith. Photo: AKP

Phnom Penh (VNA) – La paire de portes frontalières internationales Trapeng Krean-Nongnok Khean, la première du Cambodge et du Laos, ​a officiellement été inaugurée le 10 janvier​ en vue de promouvoir le commerce et le tourisme entre ces deux voisins.

Le Premier ministre du Cambodge Samdech Techo Hun Sen et son homologue laotien Thongloun Sisoulith ont coprésidé la cérémonie d'inauguration.

L’ouverture de cette paire de portes frontalières, qui relie la province cambodgienne de Steung Treng et la province laotienne de Champasak, a marqué un nouveau pas ​​du développement des relations bilatérales Cambodge-Laos, et facilitera le commerce frontalier bilatéral, le tourisme et la connectivité entre les deux pays, ont ​souligné les deux Premiers ministres.

Elle devrait stimuler l'intégration régionale de ces deux pays tout en accélérant la connectivité des marchés entre l'Est et l'Ouest, contribuer à faciliter le développement ​du Triangle de développement Cambodge-Laos-Vietnam (CLV), ainsi que la liaison entre l’ASEAN et d'autres régions, a souligné le Premier ministre du Laos, Thongloun Sisoulith.

​Le Premier ministre du Cambodge Samdech Techo Hun Sen s'est engagé à permettre au Laos d’utiliser des routes, des voies navigables et des ports fluviaux sur le fleuve du Mékong, ainsi que des ports maritimes du Cambodge, pour se connecter avec d'autres régions dans le monde.

En outre, ​la population vivant dans les zones frontalières des deux pays ​sera autorisée à utiliser ​un laissez-passer pour traverser la frontière commune à partir de janvier 2017.

Le Cambodge et le Laos ont établi des relations diplomatiques il y a 60 ans. Les deux pays partagent 450 kilomètres ​de frontières. À ce jour, ils ont terminé environ 83% des travaux de démarcation de leurs frontières avec 121 sur 145 bornes construites. -VNA