Hanoi (VNA) – Actuellement, la révolution industrielle 4.0 se développe dans des pays, dont le Vietnam. Elle contribue à la numérisation de l’industrie, à l’amélioration de la productivité, à la modernisation du système de communication, à la diminution des coûts de gestion et de production, apportant de grands avantages à l’Etat, entreprises et consommateurs. Cette révolution industrielle 4.0 exige au gouvernements et aux entreprises vietnamiens d'accélérer l'innovation.

Des produits exposés lors de l'exposition internationale de l'industrie 4.0 à Hanoi. Photo: Internet

Selon Le Quoc Huu, architecte en chef de Smart City, construit par le groupe Viettel, le chiffre d’affaires de l’e-commerce au Vietnam en 2016 ont atteint 900 millions de dollars, soit une hausse de 50% en glissement annuel, et devrait dépasser cinq milliards de dollars d’ici 2020. Avec une croissance annuelle de 35%, le Vietnam figurera parmi les marchés où l'e-commerce connaît la croissance la plus rapide au monde.

Analysant les défis auxquels les entreprises vietnamiennes doivent faire face, Le Quoc Huu a souligné que la révolution industrielle 4.0 entraînait une  concurrence féroce entre entreprises vietnamiennes et étrangères. La grave pénurie de ressources humaines qualifiées, les capacités limitées en matière d'adaptation à l'économie numérique, de gestion et d’innovation sont les défis pour les entreprises vietnamiennes, dont la plupart sont des PME.

Si le Vietnam ne parvient pas à suivre le rythme du développement de la région et du monde, il sera confronté au risque d'être retardé en matière de technologies, à un excédent de main-d'œuvre peu qualifiée et à une inégalité sociale croissante.

Par ailleurs, la révolution industrielle 4.0 pose aussi les questions et défis comme la sécurité des réseaux informatiques, la sécurité non traditionnelle, la criminalité transnationale utilisant les hautes technologies et exige une résilience active pour assurer la souveraineté et la sécurité nationales.

Lors du Sommet et l'Exposition internationale de l'industrie 4.0, sur le thème «Vision et stratégie de développement dans la 4e révolution industrielle », le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a affirmé que le gouvernement vietnamien était déterminé à édifier des orientations à long terme et des politiques concrètes pour mieux exploiter les opportunités et limiter les effets indésirables de la 4e révolution industrielle.

 
Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc s'exprime au Sommet de l'industrie 4.0. Photo: Internet

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé que son pays avait besoin d’aides et de consultations des partenaires de développement, entreprises, experts internationaux pour mieux s’intégrer à l’économie mondiale.

Il a demandé à la communauté d’entreprises, aux ministères et secteurs et aux Vietnamiens eux-mêmes de contribuer davantage au développement de l’économie numérique et de l’industrie intelligente, les considérant comme une tâche important dans le processus de restructuration économique liée au renouvellement du modèle de croissance. -VNA