Le Vietnam est l'un des grands facteurs de la politique de l'Est de l'Inde, dans laquelle la coopération économique est parmi les premières priorités, a affirmé l'ambassadeur indien au Vietnam, Ranjit Rea.

L'Inde fera tout son possible pour favoriser l'exportation des produits vietnamiens en Inde, a affirmé l'ambassadeur Ranjit Rea lors d'un séminaire intitulé "Opportunités d'exportation vers l'Inde", organisé jeudi à Hanoi.

Dans l'immédiat, l'Inde favorisera la participation des exportateurs vietnamiens à la première Foire commerciale Inde-ASEAN qui aura lieu en mars 2011 en Inde, en accordant des emplacements gratuits.

Pour l'année fiscale 2011-2012, l'Inde prendra des mesures de promotion commerciale sur le marché vietnamien et encougagera les entreprises vietnamiennes à ouvrir un bureau de représentation pour rechercher des opportunités d'affaires.

Selon le diplomate indien, ces dernières années, son pays est demeuré dans le top ten des partenaires commerciaux du Vietnam. Au cours de ces onze derniers mois, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 2,3 milliards de dollars, dont plus de 863 millions à l'exportation vietnamienne, représentant une croissance de 39% en glissement annuel.

Le déficit du commerce avec l'Inde a tendance à baisser, en étant passée de 1,58 milliard de dollars en 2008 à 657 millions lors de ces onze derniers mois.

Les exportations du Vietnam vers l'Inde sont de plus en plus diverses, au lieu de se limiter à des produits agricoles comme auparavant. Il s'agit de la preuve la plus claire des effets de l'Accord de libre-échange Inde-ASEAN entré en vigueur en 2010 sur la croissance du commerce bilatéral, a souligné Ranjit Rea.

Le diplomate indien a cependant conseillé aux entreprises vietnamiennes d'exporter des produits dont l'Inde a le plus besoin, tels que carreaux de faïence et produits électroniques.

Après avoir souligné l'importance d'intensifier les échanges d'informations sur les politiques du commerce des deux pays, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Nguyen Thanh Bien a souhaité que dans les temps à venir, une ligne aérienne directe entre le Vietnam et l'Inde soit ouverte. - AVI