Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales (MTIAS) a organisé solennellement le 1er septembre une cérémonie de remise des insignes "Pour l'oeuvre du travail, des invalides de guerre et des affaires sociales" à Odon Vallet, un Français amoureux du Vietnam et Le Kim Ngoc, une Viet kieu de France patriote.

"Cette récompense vient reconnaître leurs contributions à la protection et au soin des enfants en général, et plus particulièrement des orphelins des SOS au Vietnam", a déclaré Doan Mau Diep, vice-ministre du MTIAS, lors de la cérémonie de remise de ces insignes.

Chercheuse au Centre national de la recherche scientifique en France (CNRS), Le Kim Ngoc n'a pas oublié le Vietnam, sa terre d'origine. De nationalité française, elle est la présidente de l'association Aide à l'enfance du Vietnam (AEVN), créée en 1970. Cette association est membre de la Fédération internationale des villages d'enfant SOS et bénéficie de l'appui logistique de l'Association des villages d'enfants SOS de France. L'AEVN a pour but de redonner confort matériel et amoureux orphelins et à aider les enfants issus des familles pauvres à recevoir une éducation de qualité.

Après la mobilisation, sous forme d'aides et d'assistances en tout genre des organisations et individus de l'AEVN, les villages d'enfants SOS de Da Lat (ville de Da Lat sur les hauts plateaux du Centre), de Quang Binh (Centre) et le Centre d'accueil et de formation professionnelle Thuy Xuan (province de Thua Thien-Hue, Centre), ont pu être construits. En outre, Le Kim Ngoc aide encore le Vietnam dans d'autres activités scientifiques et de formation.

Odon Vallet est professeur d'histoire à l'Université de la Sorbonne à Paris. Il apporte des aides importantes aux enfants vietnamiens. Il contribue notamment activement aux activités de l'AEVN. Ayant hérité de son père d'une fortune évaluée à 100 millions d'euros, Odon Vallet a décidé de placer cette somme à la banque. Les intérêts annuels qui s'en dégagent servent à encourager de jeunes talents français et vietnamiens dans leurs études.

Odon Vallet a aussi distribué une partie de son budget à la réhabilitation des villages d'enfants SOS de Da Lat, de Quang Binh et du Centre d'accueil et de formation professionnelle de Thuy Xuan. Les bourses Odon Vallet sont remises aux étudiants et élèves vietnamiens depuis 2001.

Comme à leur habitude, le professeur Odon Vallet et le couple Tran Thanh Van-Le Kim Ngoc réalisent cette année un voyage trans-vietnamien du 18 août au 4 septembre pour récompenser en main propre les jeunes les plus brillants du pays.

En dix ans, plus de 16.700 bourses Odon Vallet, d'une valeur totale d'environ 63 milliards de dôngs, ont été distribuées aux étudiants et élèves vietnamiens. -AVI