Vietnam - Royaume-Uni: un accord de libre-echange bilateral attendu hinh anh 1Transformation des produits aquatiques. Photo: Zing

Hanoï (VNA) - Le retrait du Royaume-Uni de l’UE et la ratification par le Parlement européen de l'Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’UE (EVFTA) le 12 février dernier auraient des influences sur les relations d’investissement et de commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni.

C’est ce qu’a estimé Tran Ngoc An, ambassadeur du Vietnam au Royaume-Uni, lors d’une interview accordée récemment au Journal d’Investissement (Dau Tu).

Bien que le Royaume-Uni ait quitté l’UE le 31 janvier dernier, la période de transition durera jusqu'à la fin de cette année. C’est pour cette raison que l'EVFTA et l'EVIPA (accord de protection des investissements entre l’Union européenne et le Vietnam) resteront en vigueur. Cette année, les relations d’investissement et de commerce entre le Vietnam et le Royaume-Uni continueront de s’épanouir grâce aux effets positifs de ces deux accords.

Cependant, selon lui, à long terme, un FTA de nouvelle génération stimulera les relations économiques entre les deux pays. Les produits d’exportation majeure du Vietnam comme produits électroniques et pièces détachées, textile-habillement, chaussures et sandales, bois et meubles en bois, produits aquatiques… sont aussi des marchandises dont la partie britannique a fort besoin d’importer.

«De plus, celui-ci permettrait d’ouvrir de belles perspectives pour que le Vietnam puisse attirer des investissements britanniques dans les secteurs de la finance, de l’assurance, des services-conseils, des hautes technologies, de l’énergie recyclable, de l’industrie pharmaceutique…», a analysé le diplomate.

Actuellement, le Royaume-Uni est le 15e investisseur étranger au Vietnam avec un fonds inscrit de 3,7 milliards de dollars. Il est aussi son 3e partenaire commercial au sein de l’Union européenne. -CPV/VNA