Des experts partagent leurs expériences au séminaire international tenu les 10 et 11 septembre à Hue. Photo: baochinhphu.vn

 

Thua Thien-Hue (VNA) – Un séminaire international de partage d'expériences dans l’administration locale Vietnam-Japon se déroule les 10 et 11 septembre à Hue dans la province de Thua Thien-Hue (Centre).

Organisé conjointement par le ministère vietnamien de l’Intérieur et le ministère japonais de l’Intérieur et de la Communication, ce séminaire est une bonne opportunité d'échanger des expériences sur les questions juridiques et l’organisation des appareils administratifs locaux au Vietnam et au Japon, dans le but d’élever leur qualité  et leur efficacité.

Selon le ministre de l'Intérieur, Le Vinh Tan, l'Etat vietnamien a accordé une attention spéciale au développement du système administratif local, parallèlement à l'accélération des réformes des régimes administratifs et des fonctionnaires nationaux.

Bien que des progrès significatifs aient été réalisés, certaines lacunes demeurent notamment les modèles irrationnels d’administration municipale et rurale, et la distinction peu claire entre autorités municipales et rurales, a-t-il noté.

L’ancien vice-recteur de l’Université des affaires intérieures, Ha Quang Ngoc, a noté qu'une séparation claire des zones urbaines et rurales était nécessaire pour la bonne gestion des premières.

Le modèle d’administration urbaine devrait être mis en oeuvre à titre expérimental dans certaines localités comme Da Nang et Hai Phong et aussi Ho Chi Minh-Ville.

Toshinari Tanaka, directeur du Service de promotion de l’investissement dans l'industrie, l'économie et le tourisme de Sapporo a informé qu’il fut un temps où sa ville ne pouvait pas gérer l’insuffisance de capitaux levés par les impôts pour servir le développement d’une grande zone urbaine.

Pour régler cette question, le Japon a changé des mécanismes et créé les liens entre ville, district et commune, ce visant à maintenir une économie dynamique, à stimuler la croissance économique régionale, à renforcer les systèmes de santé, d’éducation... -VNA