Vietnam en développement. Photo: congluan

Hanoï (VNA) – Le Vietnam est encore une destination attrayante en Asie du Sud-Est pour les investisseurs privés, a estimé Grant Thornton dans son rapport «Private Equity in Vietnam” récemment publié. 

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine menace de bouleverser la chaîne de valeur mondiale, les investisseurs sont à la recherche de nouvelles opportunités en Asie du Sud-Est, notamment au Vietnam. En 2018, l’investissement privé et le capital-risque ont atteint un nouveau record et promettent une croissance continue dans le futur.

Selon les investisseurs, les technologies continuent de maintenir leur attraction, notamment l’e-commerce et les technologies financières tandis que l’éducation, la pharmacie, les énergies renouvelables et les communications prévoient une bombe dans le futur.

Selon Grant Thornton, les investisseurs doivent développer de nouvelles compétences comme le soutien aux entreprises dans l’élaboration des stratégies commerciales, le transfert de technologies numériques, l’édification d’un contingent de cadres compétents et l’amélioration de l’administration. En effet, 50% des entreprises souhaitent être soutenu dans l’élaboration d’une stratégie commerciale efficace.

Selon le rapport, 70% des investisseurs privés rencontrent des difficultés dans le recrutement de personnel capable de mettre en œuvre leur stratégie. Le rapport cite aussi les limites dans l’administration d’entreprise au Vietnam.

En 2018, le Vietnam a attiré 889 millions de dollars d’investissement, soit trois fois plus qu'en 2017. L’année 2018 a marqué une croissance élevée du marché d’investissement privé avec 38 affaires d’investissement, un record durant la dernière décennie, dont 27 vont dans les start-up.

En 2018, 1.609 millions de dollars d’investissement privé ont été versés au Vietnam, permettant au pays de se classer 3e au sein de l’ASEAN en terme de valeur. -VNA