Nghê An (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a salué la victoire de Truông Bôn comme un symbole sacré du patriotisme, lors d’une cérémonie célébrant le cinquantenaire de la victoire historique, jeudi 1er novembre dans la province de Nghê An (Centre).

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc brûle des bâtonnets d’encens à la mémoire des héros de Truông Bôn, à Nghê An, le 1er novembre. Photo : VNA


Le chef du gouvernement a rendu un vibrant hommage aux héros qui se sont sacrifiés à Truong Bôn, un col de 5 km situé sur la chaîne de montagne de Thung Nua qui était pendant la guerre anti-américaine un nœud de communication crucial pour le transport de vivres et de munitions du Nord au Sud.

Entre juin et octobre 1968, l’aviation américaine y a largué 2.700 bombes. Dans ces conditions, de nombreux jeunes volontaires, soldats et habitants locaux se sont sacrifiés pour assurer la fluidité du transport des ravitaillements.

Avec le carrefour de Dông Lôc, la citadelle de Quang Tri et de nombreux autres sites historiques, Truông Bôn est devenu une terre sacrée, un symbole éclatant des forces des jeunes volontaires, de l’héroïsme révolutionnaire, a-t-il souligné.

A l’aube du 31 octobre 1968, 13 jeunes volontaires de l’"escouade d’acier" étaient tombés, mais de jeunes générations vietnamiennes ont continué d’avancer, vainquant par le sang versé les agresseurs pour reconquérir l’indépendance, la liberté et la réunification nationales, a-t-il rappelé.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que Truông Bôn sera à jamais une "adresse rouge" afin d’inculquer la tradition révolutionnaire aux jeunes générations vietnamiennes.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole lors la cérémonie célébrant le cinquantenaire de la victoire de Truông Bôn, le 1er novembre. Photo : VNA

 

Au nom des dirigeants du Parti communiste du Vietnam et de l’Etat vietnamien, il a exprimé son respect sincère et sa gratitude profonde envers des millions de héros, martyrs, invalides de guerre, blessés de guerre de la province de Nghê An et du pays entier qui avaient voué leur jeunesse et leur vie à la Patrie et accepté sans réserve toutes les missions à eux confiés.

Le chef du gouvernement a demandé aux ministères, aux branches, aux localités, aux organismes, aux organisations, aux entreprises et à la population de tout le pays de conjuguer leurs efforts pour mieux prendre soin de la vie matérielle et spirituelle des familles de martyrs, blessés de guerre, vétérans de guerre, anciens jeunes volontaires, et personnes ayant rendu service à la Révolution.

La cérémonie de célébration du cinquantenaire de la victoire de Truông Bôn, à laquelle ont assisté de nombreux dirigeants des ministères, branches et provinces et groupes économiques, est suivie d’un programme artistique sur le thème "Truông Bôn - terre légendaire".

Au cours des 50 dernières années, le chant de Truông Bôn résonne toujours comme un symbole sacré du patriotisme dans l’esprit d’"être prêts à mourir pour que la Patrie vive", épopée héroïque immortelle de la jeunesse dans la lutte pour la liberté.

La victoire de Truông Bôn est l’apogée de l’art de la guerre populaire, le symbole de  l’héroïsme révolutionnaire vietnamien. Le sang, la sueur et les larmes se sont mélangés dans le sol sacré de Truông Bôn ont contribué à la victoire de l’œuvre de lutte et de réunification du pays.

Truông Bôn a été reconnu vestige historique national en 1996. Les 13 jeunes volontaires appartenant à la compagnie 317, du détachement 65, de la section des jeunes volontaires de lutte anti-américaine pour le salut national de la province de Nghê An ont été promus héros des forces armées populaires en 2008. – VNA