Photo : http://vneconomy.vn

Hanoi (VNA) – Ces dernières années, la croissance des exportations des produits agricole, sylvicole et aquatique est stable. Ces produits font partie du groupe des marchandises à l’export important du pays. Néanmoins, pour une exportation durable de ces produits, il y a des choses à faire.

D’après les statistiques du Département général des Douanes, la phase 2011-2016, le chiffre d’affaires à l’export de ces marchandises a atteint 26,6 milliards par an en moyenne et une croissance annuelle de 7,7%. En 2017, ces articles faisaient partie d’un des 9 groupes atteignant un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars avec 33,5 milliards de dollars, soit une hausse de 14,9% par rapport à l’an 2016. Sur la bonne voie, au cours des quatre premiers mois de l’année 2018, ce secteur a atteint un chiffre d’affaires de 12,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 11,9% en variation annuelle.

Malgré ces résultats encourageants, selon les économistes, l’exportation des produits agricole, sylvicole et aquatique cachent encore des difficultés. Il s’agit notamment de la dépendance du marché asiatique, le non respect de la sécurité sanitaire des aliments avec la haute teneur des insecticides, l’offre dépassant la demande, des difficultés liées à la mise en quarantaine, à la traçabilité, des frais élevés pour les activités logistiques.

Ainsi, ce qui est le plus important pour l’heure, c’est de chercher des  mesures pour régler les difficultés, notamment la restructuration de la production afin que les exportations nationales répondent à la demande mondiale. -VNA