Vélos : le Vietnam demande la levée de la taxe antidumping

Les organes de représentation du Vietnam en Union européenne ont redoublé leurs efforts pour exiger la Commission européenne de supprimer la taxe antidumping sur les vélos de fabrication importées en UE.
Les organes de représentation du Vietnam en Union européenne (UE) ont redoublé leurs efforts pour exiger la Commission européenne de supprimer la taxe antidumping sur les vélos de fabrication importées en UE.

La Commission européenne (CE) examine actuellement la dernière période de référence afin de décider de la prorogation éventuelle de la taxe antidumping sur les vélos importés du Vietnam en Union européenne qui vont arriver à terme le 15 juillet prochain.

Selon le ministère des Affaires étrangères, les organes de représentation du Vietnam en UE, notamment ceux de Belgique, d'Allemagne, de France, d'Italie et des Pays-Bas ont rencontré ces derniers temps les responsables du Département général du Commerce de la CE, de l'Association des producteurs des vélos de l'Europe (EBMA), ainsi que les administrations concernées et l'association des vélos de ces pays afin de discuter de cette taxation.

Ils ont souligné que la taxe antidumping de la CE frappant les vélos importés du Vietnam étaient une mesure inopportune et inéquitable non fondée en fait, contraire aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et ne correspondant pas au bon développement des relations économiques et commerciales entre le Vietnam et l'UE.

Ils ont indiqué que cette fiscalité avait affecté le secteur de la production et du commerce de vélos ainsi que la vie des travailleurs, entraînant de graves conséquences sur le plan social. Raisons pour lesquelles le Vietnam a demandé à la CE de mettre fin purement et simplement à cette mesure et de ne pas effectuer d'enquête sur la dernière période de référence.

Ces cinq dernières années, soit depuis 2005 quand la CE applique cette taxe sur ces produits du Vietnam, le volume de vélos de fabrication vietnamienne importés en UE a diminué de près de 50 fois, passant de 1.067.772 unités avec 11,69% de parts de marché à 21.421 en 2009 pour de très faibles parts de marché.

L'ensemble de la production comme du commerce de ce secteur a été lourdement pénalisé. Plusieurs entreprises ont périclité ou ont changé leur production, et du point de vue social, le nombre de personnes employées dans ce secteur a nettement diminué en passant de 210.000 personnes en 2005 à 5.000 au début de cette année.

Après les efforts des organes de représentation du Vietnam en UE lors des discussions, les partenaires européens ont pris note les informations et la situation réelle du secteur vietnamien de la production de vélos et se sont engagés d'examiner ce problème sur la base des intérêts de toutes les parties en présence et conformément aux relations économiques et commerciales entre l'UE et le Vietnam. - AVI

Voir plus