Nguyen Van Binh et la secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires économiques et commerciales, Karen Dunn Kelly. Photo: VNA

 

Washington (VNA) – Une délégation de haut niveau du Parti communiste du Vietnam (PCV) conduite par Nguyen Van Binh, chef de la Commission centrale de l’Économie du PCV, a entamé le 8 avril une visite de travail aux Etats-Unis.

Dans ce cadre, Nguyen Van Binh, également membre du Bureau politique et secrétaire du Comité central du PCV, a eu une séance de travail avec la secrétaire d’Etat adjointe aux Affaires économiques et commerciales, Manisha Singh.

Les deux parties ont été unanimes à constater que la coopération intégrale Vietnam – Etats-Unis avait obtenu de bons résultats et disposait encore de nombreux potentiels de développement. Elles ont discuté de la mise en œuvre de la stratégie Indo-Pacifique des Etats-Unis et de ses effets sur la région, dont le Vietnam.

Manisha Singh a déclaré que le Vietnam était l’un des partenaires les plus importants des Etats-Unis dans la région. Selon elle, les résultats de la coopération intégrale entre les deux nations dans les domaines de la sécurité, de l’investissement, du commerce, ainsi que les visites de hauts dirigeants au cours de ces dernières années, servent de bases pour un meilleur développement des relations bilatérales dans les prochaines années.

Travaillant avec la sous-secrétaire pour les Affaires économiques du Département du commerce, Karen Dunn Kelly, Nguyen Van Binh a réaffirmé la volonté du Vietnam de promouvoir le libre-échange et l’application des accords bilatéraux, de collaborer avec les Etats-Unis pour traiter des problèmes existants.

Il a demandé à la partie américaine de reconnaître le statut d'économie de marché du Vietnam et de réviser les droits de douanes élevés imposés à certains produits en provenance du Vietnam.

Karen Dunn Kelly a apprécié les efforts déployés par le Vietnam et son sens de responsabilité dans la promotion des relations commerciales entre les deux pays.

Nguyen Van Binh et les représentants de ces deux Départements américains ont également échangé des orientations et des mesures visant à renforcer les liens bilatéraux dans l’investissement et le commerce, dans le but de faire des États-Unis l’un des premiers investisseurs au Vietnam, notamment dans l’énergie, les infrastructures et les technologies avancées. Parallèlement, le Vietnam pourrait importer davantage de marchandises américaines, en particulier dans ces domaines importants.

La délégation vietnamienne a en outre travaillé avec des organes de consultation et de recherche, des fonds d’investissement et des sociétés de premier rang aux Etats-Unis.

 

Nguyen Van Binh (2e à partir de la gauche) et les représentants de l'OPIC. Photo: VNA

 

Chez Overseas Private Investment Corporation (OPIC), la délégation vietnamienne a été informée des projets soutenus par cette compagnie au Vietnam. Appréciant le rôle important de l’OPIC, Nguyen Van Binh lui a demandé d’augmenter son soutien technique et ses projets d'investissement au Vietnam.

Lors d’une table ronde avec des experts du Centre pour les études stratégiques et internationales (CSIS) et du groupe de conseil The ASIA Group, les Vietnamiens et les Américains ont échangé des informations sur les questions d'intérêt commun pour une meilleure coopération dans les temps à venir.

La délégation vietnamienne a également travaillé avec la Chambre de commerce des Etats-Unis et des entreprises américaines spécialisées dans l’énergie telles que les groupes GE et AES qui étaient déjà présents au Vietnam.

Nguyen Van Binh a informé les sociétés américaines des orientations de développement de ce secteur au Vietnam, avec l’accent mis sur les énergies renouvelables et le gaz naturel liquéfié.

En outre, la délégation vietnamienne a rencontré des représentants du Parti communiste des Etats-Unis, l’Institut républicain international (IRI) et de l’Institut national démocratique (NDI), pour discuter de la coopération dans les temps à venir.

Durant son séjour, la délégation vietnamienne rencontrera des représentants de sociétés énergétiques américaines basées à Boston, et ceux de plusieurs compagnies dans la Silicon Valley (ou vallée du Silicium), en Californie. –VNA